Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Actunet  / Actunet 2020/2021 


Actunet du lundi 14 décembre 2020

lundi 14 décembre 2020

























- Directrices et directeurs : exprimez-vous
- Audience SNUipp/FSU - DASEN
- #UnPlanDUrgencePourLEcole
- Marche pour les migrants vendredi 18 décembre
- Réforme de la formation initiale : danger !
- Nouveaux programmes pour la maternelle ?
- Des masques gratuits pour les élèves



Directrices et directeurs : exprimez-vous

Un groupe de travail conclusif s’est déroulé ce lundi 7 décembre entre le ministère et les organisations syndicales, au sujet des décharges de direction et de la revalorisation de l’ISS. Le SNUipp-FSU lance une consultation des directeurs et directrices et de l’ensemble des personnels des écoles sur ces annonces.
Pour faire court, il s’agit d’une très légère augmentation du temps de décharge qui ne concernera que 38% des écoles, et d’une prime annuelle de 450. A notre sens, ces deux mesures sont insuffisantes.
Avant d’être reçu au ministère, le SNUipp/FSU lance une enquête-flash auprès des directrices et des directeurs.
A remplir et à partager : enquête direction du SNUipp/FSU
Sur le site national du SNUipp/FSU



Audience SNUipp/FSU32 - IA/DASEN

Nous avons rencontré le DASEN en audience le 03 décembre.

Sans réponse de sa part au sujet de l’épuisement professionnel des personnels, nous souhaitions l’alerter à nouveau et obtenir des réponses.

"Nous avons réussi la rentrée"., nous a dit l’Inspecteur d’Académie. Oui mais à quel prix ?

A l’image du ministre, le DASEN persiste dans l’idée que tout doit être normal. Au nom de la normalité : la suspension des APC pour celles et ceux qui le souhaitent, c’est non ! Le report des animations pédagogiques notamment des constellations, c’est non !

C’est vrai que la période actuelle est tellement normale que nous ne pouvons plus amener nos élèves au cinéma, au théâtre, faire des projets relève de la gageure. C’est vrai que la période actuelle est tellement normale qu’à partir du 15 décembre nous n’aurons plus le droit de sortir de chez nous entre 20h et 6h, les fêtes de Noël et de fin d’année se feront en comité restreint.
Tout va bien madame la marquise !
Autres sujets abordés : Inclusion des élèves d’établissements spécialisés qui décide quand et les équipes dans tout ça ? AESH contrat et frais de déplacement où en est on ?
Lire le compte-rendu ICI



#UnPlanDUrgencePourLEcole

Parce que l’école fait face à une crise grave et inédite et que les personnels, en première ligne, se sentent à juste titre abandonnés.
Parce que pas un seul poste ne sera créé à l’éducation nationale et qu’au contraire le gouvernement fait le choix de diminuer le nombre de places au concours CRPE tout en précarisant le métier en recrutant des contractuels.
Parce que plus des deux tiers des enseignants seront exclus de toute revalorisation salariale, que le point d’indice reste gelé, que les AESH ne toucheront rien de plus, que la prime d’équipement de 12,5€/mois relève de l’indécence...
La FSU aux côtés de quatre autres organisations syndicales de l’éducation, appelle à une grève massive mardi 26 janvier 2021. Exigeons un autre budget pour un service public d’éducation capable de répondre aux enjeux du XXIème siècle.

Voir ICI



Journée internationale des migrant.es

Du 19 septembre au 17 octobre s’est déroulé l’Acte 3 de la Marche nationale des Sans-Papiers : des milliers de villes et villages traversés, des centaines de mobilisés (accrochages de banderoles à Auch) , de multiples rencontres et des dizaines de milliers de participant.es venu.es de tout le pays pour obtenir la régularisation de tou.t.es les Sans-Papiers.

A ce jour, Emmanuel Macron n’a pas eu un mot pour les Sans-Papiers ! Son mépris est total ! Alors, ne lâchons rien ! Retrouvons-nous à Auch pour l’Acte 4 le vendredi 18 décembre à 18h00 Marche aux flambeaux

Sur le site du SNUipp/FSU 32



Réforme de la formation initiale : danger !

La réforme de la formation représente pour le SNUipp/FSU une dégradation importante des conditions de formation et d’entrée dans le métier.

Elle prévoit notamment l’utilisation des étudiant·es comme moyens d’enseignement en responsabilité. Sans formation et avant concours, ils devront assurer, seuls, la responsabilité de classe pour une rémunération de 660 euros net mensuels en tant qu’étudiants contractuels.

Il s’agirait, pour l’année de stage, d’affecter à temps plein des lauréat·es des concours, y compris ceux qui n’auront aucune expérience de classe. Pour elles et eux, le ministère n’envisage qu’un crédit de 10 à 20 jours de formation.

Pour les lauréats titulaires d’un master autre que le MEEF, dispensés de master ou en reconversion, le ministère prévoit une alternance à mi-temps de classe avec une formation essentiellement “transversale”.

Nous dénonçons des projets qui n’amélioreront ni la qualité de la formation, ni l’attractivité des métiers. Un réel dialogue doit s’instaurer : les organisations syndicales doivent être entendues dans leurs propositions, formulées à partir de leur réelle connaissance du terrain, de la formation et des métiers de l’éducation



De nouveaux programmes en maternelle ?

Le Conseil supérieur des Programmes l’a annoncé le 10 décembre : la maternelle aura bientôt droit à de nouveaux programmes.
Ceux de 2015 avaient été très bien accueillis par la profession.

Alors pourquoi changer ? On pouvait hélas s’y attendre, au vu des évaluations nationales de CP, qui sont très éloignées de ce qu’on fait actuellement en maternelle.
L’enchaînement logique est le suivant : on évalue au début du CP des compétences non travaillées auparavant, on s’étonne ensuite que les résultats soient moyens (surprise : les élèves ne savent pas encore lire au début du CP !) et finalement on modifie les programmes de maternelle pour que les élèves soient performants pour ces évaluations.

Nous ferons une analyse de cette note à venir dans le journal Actualités 32 du mois de décembre, mais au risque de gâcher le suspense, on peut déjà vous dire que cela n’augure rien de bon.

Lire E. Charmeux : le massacre des Innocents



Des masques gratuits pour les élèves

La Région offre des masques aux lycéens, aux apprentis et aux familles des élèves des écoles primaires

lire ICI

Les apprentis et les familles des élèves des écoles primaires, sur simple demande et après avoir rempli un formulaire de commande ( ICI), peuvent venir retirer des masques en tissus à la Maison de la Région d’Auch.



Se syndiquer : une nécessité plus que jamais !

Dans cette période où la crise sanitaire s’additionne aux crises environnementale et sociale et où les mesures gouvernementales conduisent à une restriction de certaines libertés publiques, le SNUipp-FSU appelle les Professeurs des écoles, Psychologues de l’Education nationale et AESH à se rassembler autours des idées qu’il porte pour construire l’école et la société de demain en se syndiquant.

Lire la suite

Sur le site du SNUipp/FSU32

Je me syndique ici !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr