Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Congrès 


Congrès départemental SNUipp, 19 mai 2010

jeudi 6 mai 2010

Mercredi 19 mai Local du SNUipp- chemin de la Réthourie - AUCH début des travaux : 9h00 fin : 12h

Quels enseignants pour quels enfants ? Quelle école pour demain ? Quelle formation face aux difficultés du métier ?

Se former toujours mieux

Nous faisons tous le constat d’un métier de plus en plus difficile qui nécessite aujourd’hui plus que jamais la "concomitance" de multiples compétences pour l’enseignant.
C’est pour cela que doit être construite une formation initiale et continue permettant d’armer les jeunes enseignants et les plus "anciens" qui prennent de plein fouet les évolutions rapides de notre métier :
- maîtriser les savoirs à enseigner, évidemment, mais aussi comprendre les difficultés d’apprentissage des élèves, leurs différentes manières de vivre l’école ou encore l’irruption des difficultés sociales dans l’Ecole ;
- Apprendre à "faire classe" pour ne pas en rester à "faire cours", enchaîner les multiples micro-décisions qu’il faut prendre à chaud à tout moment de la journée, gagner en sécurité personnelle ;
- Travailler collectivement pour pouvoir ensemble s’attaquer aux difficultés du métier et à sa pénibilité, mesurer l’importance du travail d’équipe pour faire vivre l’école, assumer les relations avec les familles et les "partenaires" avec le recul nécessaire...

Dans une recherche de refonte de la formation initiale,

se posent de nombreuses questions qui pourront être abordées :
- Où doit-on placer le concours pour assurer la meilleure articulation entre une formation académique et professionnelle ?
- Quelles sont les différents types de stages à mettre en place pour l’apprentissage du métier ?
- Quelle place pour les maîtres-formateurs ? Comment doivent-ils intervenir tout au long de la formation initiale ?
- Quelle place accorder à la recherche dans la formation ?

Formation continue

Elle doit s’inscrire dans une continuité avec la formation initiale. Chaque enseignant doit pouvoir enrichir sa pratique de savoirs nouveaux ou d’un questionnement de recherche sur ses propres pratiques, sur le temps de travail.
Mais, celle-ci reposant quasi-exclusivement sur la capacité de remplacement des stagiaires, faut-il faire évoluer ce dispositif ?
Comment diversifier l’offre de formation continue pour intégrer la dimension recherche ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr