Retour accueil

Vous êtes actuellement : NOS ACTIONS  / Déclarations 


CTPD du 1er avril 2010 Déclaration préliminaire du SNUipp sur la préparation de la carte scolaire 1er degré

vendredi 2 avril 2010

Dans un département, la préparation de la carte scolaire est un moment très attendu des collègues et des élus, souvent douloureux, et surtout révélateur de la façon dont un Inspecteur d’Académie souhaite travailler avec ses divers interlocuteurs…

Il est évident que, dans un contexte budgétaire désastreux et l’objectif affiché du gouvernement de casser les services publics, la carte scolaire 2010 ne pourra nous satisfaire. Il est évident également, que pour en être persuadés, il faudrait avoir, ne serait-ce qu’une idée, des mesures de carte scolaire dans le département ! Il est peu de dire que nous sommes surpris d’arriver au jour du CTPD, fort tardif d’ailleurs pour cause pour d’élections régionales, sans aucune information nous permettant d’exercer auprès de nos collègues, notre rôle de représentants des personnels.

Nous ne pouvons croire, monsieur l’Inspecteur d’ Académie, que pour les 3 ans à venir, vous n’envisagez aucun ligne directrice pour le Gers. Nous ne pouvons croire que les cartes scolaires à venir se feront au gré des volontés des élus ou de l’air du temps. Nous ne pouvons croire que la mise en œuvre de la Charte, signée il y a 1 an à peine , sera balayée par les partenaires signataires à cause d’un manque de clarté de l’Education Nationale.

Nous en sommes donc réduits à penser que, sous couvert de respect du paritarisme (le CTPD va en effet examiner la situation de toutes les écoles en position de fermeture ou d’ouverture puisqu’il n’y a pas de propositions de l’administration…), vous ne nous prenez pas au sérieux. Personne ne se fait d’illusions sur les marges de manœuvres d’un CTPD, surtout en temps de vaches maigres… Personne ne doute que vous ayez déjà réfléchi à la question, surtout pas les élus qui ont été contactés par la plupart des IEN au sujet de la fermeture d’une classe dans leur école pour la rentrée 2010. En clair, tout le monde sait où ça va fermer, sauf les représentants des personnels !

Permettez-nous de vous informer que nous avons des habitudes de travail dans ce département qui, une fois le constat de nos désaccords institutionnels acté, font que, chacun dans son rôle, nous veillons à limiter les dégâts dans le respect des règles et de la transparence pour tous.

Concrètement, le SNUipp refuse que les groupes de travail se substituent aux instances paritaires. Mais il est favorable à la tenue de groupes de travail préparatoires à ces instances, notamment quand il s’agit d’opérations plus techniques (mouvement, promotions), ou quand des prises d’informations sont nécessaires en amont (carte scolaire). Ces groupes de travail, réels moments d’échanges et non, simples temps de lecture des documents sont, dans ce département, la base réelle du bon fonctionnement du paritarisme.

L’information préalable des représentants des personnels permet des vérifications et une anticipation des problèmes qui, jusqu’à ce jour, a satisfait tout le monde et vous pourrez en avoir confirmation auprès de vos services. Si vous souhaitez changer ce fonctionnement, nous vous serions gré de nous en informer assez rapidement. Cependant, nous tenons à réaffirmer que les représentants des personnels sont toujours, pour l’instant, des interlocuteurs incontournables, et que étant élus par la grande majorité de la profession, ils sont surtout dignes de confiance.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr