Retour accueil

Vous êtes actuellement : ESPE  / Archives IUFM 


Enseignants stagiaires : sortir du bricolage !

11 mars 2010

jeudi 11 mars 2010

Le ministre de l’Education nationale vient de publier une note de cadrage concernant l’affectation et la formation des enseignants stagiaires, lauréats des concours 2010, pour la rentrée prochaine.

Ces dispositions résultent des décrets sur la « mastérisation » qui instituent le compagnonnage comme solution « moyennageuse » de la formation des enseignants, suppriment l’organisation actuelle de l’année de stagiaire et les IUFM. 

- Le SNUipp a voté contre ce décret et a multiplié les actions en faveur d’une véritable formation professionnelle au métier d’enseignant.
- Le SNUipp n’a eu de cesse de dénoncer le fait de placer en pleine responsabilité dans des classes, dès septembre, des lauréats au concours qui n’auront, pour certains, jamais effectué de stage dans les écoles.

Les reçus au concours seront dans la classe d’un "tuteur" jusqu’à Toussaint puis seuls ensuite sur un remplacement long.

Partant du principe affiché que « le volume de formation et d’accompagnement dispensé sera équivalent à un tiers de l’obligation réglementaire de service »,le texte propose aux enseignants du premier degré de « faire classe jusqu’aux vacances de la Toussaint en présence d’enseignants expérimentés qui pourront leur apporter aide et conseils ». Les stagiaires, affectés sur des postes de brigade remplacement, seront « stabilisés » sur une école en début d’année puis affectés en novembre sur des remplacements longs. Ils bénéficieront alors d’un compagnonnage « plus souple ».

Voici donc le dispositif mis en place pour « favoriser l’entrée dans le métier et s’inscrire dans un continuum de formation ». Car sur la formation justement, le texte est bien timide : « par ailleurs des périodes de formation groupées et/ou filées pourront être organisées » Est-ce à dire qu’elles ne sont pas obligatoires et que tout se résume à la présence (occasionnelle) d’un maître formateur(PEMF), d’un maître d’accueil temporaire (MAT) ou de « tout autre enseignant apte à aider les stagiaires de ses conseils ? »

Dans les discussions avec le ministère , le SNUipp avait manifesté son hostilité à un schéma qui aurait placé d’emblée le stagiaire en responsabilité seul dans sa classe. Par ce dispositif, le ministre a reconnu le bien-fondé de cette critique.
Mais trop de flou subsiste sur les engagements du ministère et de nombreux problèmes restent entiers.
- Le SNUipp continue de contester cette réforme qui diminue de manière drastique la formation professionnelle et appelle les enseignants et les étudiants à poursuivre les actions.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr