Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  / Pétitions 


lettre adressée à l’IA du Gers, contre le démantèlement de l’école publique

proposition suite à l’AG du 20 novembre 2008

jeudi 18 décembre 2008

Jeudi 20 novembre, près de 70% des enseignants du premier du Gers était en grève pour exprimer au ministre de l’Education Nationale la colère et le rejet que provoque sa politique éducative et budgétaire. Lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue à Auch avant la manif, les enseignants présents ont souligné l’urgence d’agir pour la sauvegarde de l’Ecole en diversifiant les moyens d’action.

S’ils n’ont pas souhaité, pour l’instant, que soit lancé un appel à la désobéissance, les enseignants présents à l’AG se sont engagés à signer et faire signer une lettre inspirée de celle écrite par Alain Refalo (collègue de la Haut-Garonne), qui ferait état de l’impossibilité de mettre en oeuvre les réformes lancées au pas de charge et sans aucune consultation par le gouvernement, ainsi qu’une lettre aux parents expliquant pourquoi nous nous battons.

Le ras-le-bol des attaques du gouvernement contre l’école et les enseignants s’est fait sentir dans les interventions de chacun.
D’autre part, beaucoup sont d’accord pour dire qu’il faut maintenir une pression contre les réformes et se rendre plus lisible auprès des parents et du grand public.

- C’est dans cet esprit là que des collègues du SNUipp se sont réunis jeudi 20/11 après-midi pour rédiger et proposer un modèle de lettre. _ Vous trouverez, ci-dessous, ce courrier à adresser à l’Inspecteur d’Académie.

C’est donc maintenant à chacun de nous de faire en sorte que celui-ci soit envoyé en masse .

Afin de donner du poids à cette action, nous vous proposons de collecter vos lettres et de les envoyer en nombre à l’IA.
Pour cela, vous pouvez directement les faire parvenir au SNUipp ou bien dans les écoles suivantes : école maternelle Pont National à Auch, école primaire de Polastron, école primaire de Ségoufielle, école maternelle de Valence sur Baïse, école élémentaire de Vic-Fezensac.
Vous pouvez les envoyer individuellement ou les regrouper par école.

De son côté, le SNUipp lira cette lettre en CAPD et prendra contact avec les fédérations de parents d’élèves pour sensibiliser les parents.

Si les envois sont conséquents, cette action sera, nous l’espérons, une première étape qui se généralisera au niveau national et qui pourrait permettre aussi d’appeler, dans un deuxième temps, comme le souhaitaient certains collègues de l’AG, au gel des heures d’aide personnalisée (comme cela se fait dans d’autres départements).

pour les membres du conseil syndical du SNUipp
Betty JEAN dit TEYSSIER

modèle de lettre

Nom, prénom
affectation

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Aujourd’hui je suis en colère,
le démantèlement de l’école est en route :
- suppression de milliers de postes ;
- programmes plus lourds avec diminution du volume horaire pour chaque élève ;
- mise en place de l’aide personnalisée avec disparition programmée des RASED ;
- suppression possible des IUFM avec une offre de formation professionnelle "allégée" pour les nouveaux enseignants ;
- réaffectation des enseignants détachés auprès des associations complémentaires de l’école ;
- remise en cause de la maternelle avec création de jardins d’éveil ;
- mise en place probable d’une agence chargée des remplacements avec l’utilisation de vacataires ;
- création des EPEP avec une représentation minorée des enseignants et des parents.

Dans ce contexte, je ne peux plus assumer les missions qui jusque-là étaient celles de l’école : éduquer et instruire en donnant toutes ses chances à chaque élève, sans aucune distinction

Je suis ainsi prêt à m’engager dans des actions collectives qui viseraient à arrêter le démantèlement de l’école publique.

En vous assurant de la haute estime en laquelle je tiens ma mission, je vous prie d’agréer, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, mes respectueuses salutations.

date, signature

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr