Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions 


24 janvier : forte mobilisation dans les écoles

vendredi 25 janvier 2008

Plus de 60 % des enseignants des écoles maternelles et élémentaires étaient en grève, jeudi 24 janvier 2008, dans le Gers.
Pour la deuxième fois cette année, une majorité de personnels des écoles interpellent avec force, aux côtés de l’ensemble des fonctionnaires, le gouvernement.

Les annonces du ministre de l’éducation nationale, en matière de réécriture des programmes, du système d’évaluation, de publication des résultats école par école, de la remise en cause de la laïcité ou du droit de grève avec le service d’accueil minimum, soulèvent inquiétudes et exaspération.

Le report des opérations de carte scolaire après les élections municipales confirme la volonté du gouvernement de masquer, en pleine campagne électorale, les insuffisances d’un budget qui ne permet pas de faire face à la hausse du nombre d’élèves, de mettre en place « Plus de maîtres que de classe » et d’améliorer la formation des enseignants.

Assurer la réussite de tous les élèves nécessite d’autres mesures : baisse des effectifs, meilleure scolarisation des élèves en maternelle, développement de la formation continue, augmentation du temps de concertation, des aides aux élèves en difficulté (RASED) : il faut au contraire un budget ambitieux !

Alors que l’ampleur de ce mouvement exige du ministre des réponses tant en matière d’évolution du pouvoir d’achat que d’avenir du système éducatif, celui-ci se borne à annoncer une mesure législative sur le droit de grève des enseignants.
En l’absence de réponse gouvernementale, le SNUipp, avec la FSU proposera de nouvelles initiatives unitaires et appelle à participer aux initiatives départementales communes aux salariés du public et du privé sur le pouvoir d’achat.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr