Retour accueil

"Base élèves" dans le Gers, le point en octobre 2007

vendredi 12 octobre 2007

« Base élèves » continue sa mise en place. Si la phase de généralisation prévue à cette rentrée n’a pas eu lieu, de nouvelles écoles vont être appelées à entrer dans l’expérimentation de ce système informatique.

Dans le Gers, moins de 20% des écoles sont entrées dans le dispositif.
En effet, l’Education Nationale n’en est pas le seul acteur. Pour être effective, "base élèves" demande un investissement en temps et en matériel des mairies. La généralisation à l’échéance de la rentrée 2008 ne sera pas possible dans le Gers...

Lors de la CAPD du 11 octobre 2007, l’Inspecteur d’Académie nous a annoncé la mise en place d’une « formation » à l’utilisation du logiciel pour tous les directeurs, dans le courant de l’année 2007/2008.
Les choix faits appellent quelques remarques :
- toutes les écoles n’étant pas concernées par "base élèves" cette année, quel est l’intérêt de former tous les directeurs quand on sait que, en matière de logiciel, la pratique régulière est nécessaire pour en intégrer l’utilisation ?
- la formation aura lieu par demi-journée, le mercredi... ce temps est à déduire des 12 heures d’animations pédagogiques... D’accord, cet argument a déjà servi pour que vous participiez aux réunions de directeurs (ou autre) hors temps de travail. D’accord vous avez déjà effectué votre temps d’animation pédagogique. D’accord, votre temps de concertation avec vos collègues dépassera largement la 27ème heure d’ici la fin de l’année... Mais ce n’est pas grave, officiellement, les choses sont faites dans les règles...
- les frais de déplacement seront pris en charge... comme quoi, quand l’Education Nationale se trouve des priorités, elle y met les moyens !

base élèves : quelques rappels

Ce système a pour but la gestion administrative des élèves du 1er degré, le pilotage pédagogique et le suivi des parcours scolaires. Les directeurs sont chargés de remplir ces informations. Les IEN, les IA peuvent extraire des fiches nominatives individuelles. Les maires, eux, n’ont accès qu’ à « l’identité de l’enfant et de son responsable légal ».

Si le SNUipp se félicite de la décision du Ministère de retirer tous les critères "ethnicisés" (nationalité, date d’entrée sur le territoire, langue parlée à la maison et culture d’origine), retrait qui n’est pas étranger à nos interventions et à la mobilisation des personnels, des inquiétudes subsistent...
- Les champs "absentéisme" et "suivi RASED" sont toujours présents (bien que l’Inspecteur d’Académie nous ait affirmé le contraire...)
- Les fichiers créés alimentent une base de données nominatives centralisée.

Ce dispositif suscite un certain émoi au delà des murs de l’école. Celle-ci doit rester un lieu de neutralité et de protection. Il en va de la confiance des familles envers l’école. Quelle sécurisation des données qui transitent par internet ?
Fin juin 2007, le SNUipp, dans un courrier adressé au ministère s’est inquiété « que des personnes extérieures à Base élèves aient pu avoir accès, par internet, au contenu des fichiers mettant en cause la sécurité et la nécessité de confidentialité des données recueillies ».
L’application a dû être fermée durant quelques jours. La CNIL est immédiatement intervenue auprès du ministère au sujet du risque de piratage des fichiers ainsi que sur les modalités d’exploitation des informations collectées comme celle de la nationalité.

Un débat sur l’aide à la gestion administrative des élèves, sur les risques de la centralisation et l’externalisation de données nominatives apparaît nécessaire.

Que voulons-nous ?

En l’état, le SNUipp demande au ministère un bilan de l’expérimentation en cours ce qui nécessite de mettre un terme à la phase de généralisation.

Le SNUipp appelle les écoles à ne pas entrer dans l’expérimentation.

Celles qui y sont déjà peuvent neutraliser les champs « rased » et « absentéisme ». De plus, dans le cadre du blocage administratif, il est demandé de ne pas procéder à la validation finale de la saisie des effectifs.
Le SNUipp demande la mise à disposition de logiciels de gestion non centralisés et sans externalisation de données.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr