Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER 


Nouveau cahier des charges IUFM : où en sommes-nous ?

vendredi 28 septembre 2007

Suite à la signature du protocole sur la direction d’école (non signé par le SNUipp), incluant entre autres le remplacement des directeurs de 4 classes par des PE2, se mettait en marche le projet d’un nouveau cahier des charges de la formation des maîtres en IUFM.
Dès sa parution en janvier dernier, le SNUipp alertait quant à certains dangers pour la profession : disparition de la formation continue, implication possible des directeurs dans la formation des PE2...

Certains points étaient restés sans réponse. En cette rentrée de mise en application du cahier des charges, le SNUipp a rencontré le chargé de mission de l’IUFM afin de les éclaircir.

Le texte prévoit une évaluation continue du professeur stagiaire s’appuyant sur une liste de compétences. Reste à savoir qui les évalue...

Nos interrogations se sont portées, entre autres, sur un extrait du cahier des charges qui évoque "pour le stage en responsabilité ainsi que pour tous les autres stages", un "compte rendu de stage destiné au professeur stagiaire [...] rédigé par le professeur tuteur ou l’instituteur-professeur maître formateur en collaboration avec le directeur d’école".

Nous avons rappelé, dans un premier temps que le directeur d’école n’est pas formé ni même payé pour évaluer un PE2 et que son temps de décharge est censé lui permettre d’accomplir ses multiples tâches administratives. Monsieur Roca nous a assuré que le directeur ne serait impliqué dans une quelconque évaluation du PE2 et n’aurait aucun écrit à remplir.
L’évaluation serait effectuée par les maîtres-formateurs lors de visites programmées.

Nous avons également cherché à savoir ce qu’il en était des "professeurs tuteurs":qui sont-ils ? qui les nomme ? de quelle manière ? comment sont-ils rémunérés ? Monsieur Roca nous a dit que cela ne relevait pas de ses compétences mais de celles de l’Inspecteur d’Académie. Ce dernier doit prochainement réunir les IEN afin de définir leur intervention auprès des PE2. Nous entrerons donc en contact avec Monsieur Louvet pour avoir une réponse à nos interrogations.

Enfin, concernant les maîtres formateurs, un problème reste d’actualité.
Les IEN ont été amenés ces dernières années à suppléer au manque d’IMF par la désignation d’enseignants qui ne sont pas maîtres formateurs comme maîtres d’accueil temporaire.
Ces enseignants, sans formation spécifique, ont effectué des visites de stages de pratiques accompagnées ou en responsabilité, tâches normalement dévolues aux IMF.
Le nombre de postes d’application restant inchangé chaque année, cette situation se reproduit et se reproduira tous les ans tant qu’il n’y aura pas de nouveaux moyens.

Une fois de plus, des réformes sont mises place sans budget supplémentaire alloué et ce sont les collègues qui en pâtissent : impossibilité pour nombre de collègues de pouvoir faire un stage de 3 semaines, directeurs de moins de quatre classes dans l’attente de leurs deux jours de décharge à la rentrée, directeurs de quatre classes qui pensaient avoir un jour de décharge pour se consacrer uniquement aux tâches administratives...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr