Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / AESH-AED-CUI 


EVS, AVS, AED : un peu de sérieux ?!?!

vendredi 14 septembre 2007

Pourquoi tous ces changements à la rentrée 2007 ?

AVS et AED : des jongleries Une augmentation des demandes d’intégration était prévisible à cette rentrée. En effet, d’une trentaine l’an passé, nous sommes passés à environ 75 enfants répertoriés comme ayant besoin d’un accompagnement (dont 53 sont notifiés par la MDPH) !

Problème : l’IA disposait de seulement 23,5 temps plein d’AVSi. Impossible de satisfaire toutes les demandes, même en fragmentant les emplois du temps des AVSi, ce qui n’est pas souhaitable.

Dans le courant de l’été l’IA a pris la décision de transformer des emplois d’AED en emplois d’AVSi et parfois de renommer les personnes sur d’autres postes. D’où les perturbations de cette rentrée. Les écoles qui reçoivent une AVSi sont satisfaites, celles qui perdent l’AED et qui avaient déjà organisé leurs activités et les emplois du temps ne le sont pas. Les AED qui étaient installées dans des missions (informatique, BCD, ..) se voient contraintes de changer de métier du jour au lendemain, sans formation, et de lieu de travail. Que du bonheur !

C’est une lapalissade de dire que nous sommes là face à une situation indigne : c’est par des jongleries que les services de l’administration sont contraints de répondre aux notifications de la MDPH du fait que les annonces médiatiques sur la politique d’intégration ne s’accompagnent pas des moyens nécessaires, de surcroît réduits à des emplois précaires.

EVS : mépris total Les annonces de juin sur la possibilité de reconduire les contrats ont soulagé les EVS et les écoles. C’était sans compter sur une note de service du Préfet de Région, applicable au 1er sept, dont nous avons eu connaissance seulement le 12 sept., qui limite les possibilités de renouvellement des EVS-CAE à celles et ceux qui, étant âgés de moins de 50 ans, doivent avoir été inscrits 24 mois au chômage. Cette mesure exclut de fait plusieurs EVS de toute possibilité de prolongation de contrat. Ces EVS ayant fait leur rentrée, il est facile d’imaginer l’ambiance dans les écoles concernées, quoiqu’on puisse par ailleurs penser du dispositif EVS et de la précarité !

Pour info, la note du Préfet répond à une demande de l’ANPE à qui il est demandé de tout faire pour réduire les chiffres du chômage dans la catégorie des chômeurs de longue durée ...
Le SNUipp intervient auprès du Recteur, du Préfet de Région et du Ministère.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr