Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Congrès 


Un Congrès 2007 utile à tous

mercredi 27 juin 2007

Réuni du 5 au 8 juin en Congrès national à Nevers, le SNUipp a actualisé ses revendications.

Hors classe

Actuellement, très peu de PE accèdent à la hors classe. Cette situation contribue à développer des inégalités inacceptables entre les catégories, entre les hommes et les femmes.... Jamais les écarts de traitement en fin de carrière n’ont connu une telle importance. Le SNUIPP exige pour les enseignants du 1er degré une classe unique à l’indice terminal 783 avec un rythme unique d’avancement. Il décide de développer une campagne d’information et de mobilisation sur la situation de nos carrières et leur nécessaire revalorisation.

Scolarisation des jeunes en situation de handicap

Le SNUipp, qui a oeuvré dans le sens de la scolarisation des jeunes en situation de handicap, dénonce l’absence de moyens supplémentaires, à l’exception des auxiliaires de vie scolaires, recrutés en nombre insuffisant sur des contrats de plus en plus précaires. Le SNUipp rappelle ses exigences de formation et d’accompagnement, de conditions d’accueil, de fonctionnement avec tous les moyens nécessaires aux élèves comme aux écoles. L’Education Nationale doit organiser les réponses nécessaires, et l’Etat doit fournir, à hauteur des besoins, les services, les structures d’accueil et de soins spécialisés. Le SNUipp exigera un bilan qualitatif et quantitatif des moyens engagés par l’Etat pour une scolarisation réussie des élèves en situation de handicap.

Direction d’école

Le SNUipp considère que le protocole sur la direction d’école ne répond absolument pas aux besoins et aux demandes des directeurs d’écoles. Il exige la reconnaissance d’une fonction qualifiante, de ses responsabilités et de ses missions particulières.

Stage filé

Le stage filé est devenu élément central de la formation initiale, il ne permet pas au stagiaire de se construire professionnellement , il place de fait le PE2 dans une recherche de recettes utilisable directement en classe. Une formation avant la prise de fonction tout comme une charte du stage filé donnant à tous les personnels concernés des repères communs est indispensable.

Emplois précaires

Le SNUipp revendique la professionnalisation et la transformation des emplois précaires (AVS, EVS) en emplois statutaires. Il est nécessaire d’avoir du personnel véritablement formé pour aider aux tâches administratives et à la vie de l’école. Ces personnes ne peuvent se substituer à un enseignant.

Dévalorisation salariale

Une étude universitaire réalisée en septembre 2006 sur le traitement des instituteurs a montré une diminution de 9,4 % de la valeur réelle nette du dernier échelon, des débuts de carrière qui débutent à 1,25 fois le SMIC. La FSU et le SNUIPP revendiquent une revalorisation de 50pts d’indice et de 5% de la valeur du point d’indice.

Frais professionnels

Les frais professionnels sont importants dans notre profession et ce, tout au long de la carrière. Par exemple, l’équipement informatique est devenu indispensable. Les frais engagés doivent être reconnus et faire l’objet d’une allocation ou d’un crédit d’impôt.

Plus de maîtres que de classes

Le SNUipp demande plus de maîtres que de classes. Le manque de temps et de reconnaissance est criant. Le temps réel passé en réunions, préparations, corrections, concertations, montage, rédaction de projets (…) n’est absolument pas pris en compte.

Maternelle

La Maternelle est particulièrement malmenée. Le sort qui lui est réservé est préoccupant. Avec l’abaissement de la scolarité obligatoire à 5 ans, c’est l’abandon des enfants de 2 à 4 ans par l’Education Nationale qui se dessine. Le SNUipp demande la création d’un véritable Service Public (gratuit) de la petite enfance pour accueillir les 2 ans si la famille le souhaite. Il envisage l’abaissement de la scolarité obligatoire à 3 ans.

Mobilité et formation

La mobilité doit être facilitée par des actions de formation permettant l’accès à d’autres métiers. Pour celles et ceux affectés de maladie ou de handicap limitant leur possibilité d’activité professionnelle, des moyens doivent être mis en place avec l’aide de spécialistes permettant un aménagement de leurs conditions d’exercice, y compris par la réduction du temps de travail et la construction de nouveaux projets professionnels.

Médecine du travail et prévention

Droit à la médecine du travail et de prévention , le SNUIPP dénonce l’insuffisance de l’attention de l’administration sur le suivi des personnels qui se traduit parfois par une attitude pour le moins laxiste vis à vis des conditions de travail et de santé (maladies professionnelles, souffrance au travail, stress, risques majeurs, sécurité des locaux...).

Frais de déplacement

Frais de déplacement : les personnels amenés à utiliser leur véhicule personnel pour les besoins du service sont défrayés insuffisamment voire ne le sont pas. Le SNUIPP revendique l’indemnisation intégrale de tous les frais de déplacement pour tous les personnels, afin que leurs missions auprès de tous les élèves soient assurées sur tout le territoire.

Argent à l’école

En ce qui concerne l’argent à l’école , le SNUipp revendique , face aux inégalités territoriales et pour assurer l’équité dans les écoles , un mécanisme de péréquation dont l’état doit être le garant. Il propose l’établissement d’un cahier des charges national définissant l’équipement indispensable pour chaque école. Il rappelle l’exigence de la gratuité réelle et effective de l’école.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr