Retour accueil

Rafles effectuées à Paris, aux abords des établissements scolaires

Communiqué de presse FSU

jeudi 22 mars 2007

La FSU dénonce les incidents graves qui se sont produits lors des rafles effectuées à Paris, aux abords des établissements scolaires. Lundi 19 mars, la tentative d’arrestation devant une école de Belleville d’une dame venue chercher une petite fille est mise en échec par les parents. Le lendemain un grand-père d’enfants scolarisés est arrêté au même endroit. Face aux protestations des parents et des enseignants, les policiers utilisent violences physiques et gaz lacrymogènes pour disperser la mobilisation. Parents et enfants se réfugient dans l’école.

La FSU condamne la répression et la chasse aux étrangers, doublement insupportable à proximité de l’école. Elle rappelle sa détermination à lutter pour le respect des droits et libertés pour tous, notamment le droit à l’éducation.

En savoir plus
- Article du Nouvel Observateur : Une arrestation musclée de sans-papiers tourne à l’émeute.
- Communiqué Resf Paris : Répression et chasse aux étrangers : un pas a été franchi.
- Communiqué de presse FCPE : La FCPE n’accepte aucune forme de violence devant les écoles.
- Pétition : La solidarité ne doit pas devenir un délit !.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr