Retour accueil

Vous êtes actuellement : ESPE  / Archives IUFM 


Intervention du SNUipp FSU sur le cahier des charges de la formation des maîtres

samedi 24 mars 2007

L’arrêt réformant le cahier des charges de la formation des maîtres a été publié au journal officiel le 28 décembre. La formation des enseignants est dorénavant basée sur l’alternance et la maîtrise du socle commun et les enseignements sont organisés autour de dix compétences.

C’est bien avant tout un problème de méthode qui se pose : après avoir déclaré unilatéralement la fin d’un conflit social au sujet de la direction d’école, après avoir choisi le postulat idéologique plutôt que la complexité de la recherche en lecture, voilà que ce ministre ne tient pas compte de l’avis du conseil supérieur de l’éducation qui avait fortement critiqué ce cahier des charges le 14 décembre.

Les interventions syndicales ont permis d’éviter un cahier des charges encore plus régressif que ce qu’il est aujourd’hui en permettant le rétablissement de l’année de préparation au concours, la prise en compte du rôle des enseignants formateurs dans l’évaluation des compétences des stagiaires, la suppression du rôle d’évaluation des directeurs d’école et la mention de l’aspect professionnel du concours.

Nous ne pouvons que regretter l’occasion manquée de donner une véritable dimension universitaire à la formation des maîtres, la reconnaissance universitaire de la formation n’est pas satisfaisante, la délivrance d’ ECTS est en deçà de ce qui est prévu dans la loi d’orientation et ne donne pas le niveau master. Nous déplorons surtout un réel manque d’ambition qui ne répond pas aux besoins des écoles et à la nécessité de faire réussir tous les élèves.

En ce qui concerne le premier degré, la suppression du mémoire remet en cause la nécessaire articulation entre pratique et théorie. Et, malgré les désaccords importants sur le terrain dont nous avons déjà parlés lors de deux conseils scientifiques cette année, le stage dit « filé » est officialisé sans qu’aucune évaluation du dispositif mis en place cette année n’ait été faite. Les remarques que nous avions faites lors de la mise en place de ce stage sur la transformation de la formation en alternance et au risque de compagnonnage se voient aujourd’hui vérifiées.

A cela s’ajoutent les craintes exprimées par la conférence des directeurs d’IUFM qui s’alarmait du manque de moyens de pilotage des futurs IUFM intégrés aux universités.

Pour nous ce cahier des charges est un résumé de la politique ministérielle : réduction des coûts, formation pensée comme techniciste et mépris du dialogue social.

Marc Bru, directeur de l’ IUFM a précisé qu’il ne pouvait que regretter que les recommandations de la Conférences des directeurs d’ IUFM n’aient pas été prises en compte. Il précise que la direction a décidé d’une réunion de tous les personnels concernant le cahier des charges le 9 février pour interpréter collectivement les textes. Cette réunion est ouverte.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr