Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Pédagogie  / La méthode "De Robien" 


Réforme de l’apprentissage du vocabulaire

« Apprendre, ce n’est pas empiler, c’est mettre en relation »

Un entretien avec Éveline Charmeux

vendredi 16 mars 2007

Le chercheur Alain Bentolila a remis au ministre de l’Éducation, hier, le rapport qui lui avait été commandé sur l’enseignement du vocabulaire. Visant à réduire la « fracture linguistique » qui persiste entre les enfants, celui-ci préconise « le retour de leçons de mots » dès l’école maternelle. Il s’agirait de faire apprendre aux élèves des listes de mots nouveaux, à raison de 365 mots par an.
Plusieurs chercheurs et pédagogues ont réagi négativement à ces propos, entre autre Éveline Charmeux, agrégée de grammaire, ex-formatrice IUFM et chercheuse à l’INRP, aujourd’hui à la retraite.

Gilles de Robien a approuvé hier, le principe d’une leçon de mots dès l’école maternelle. Éveline Charmeux, pédagogue, dénonce une grave erreur.

- Lire la suite de l’entretien réalisé par Marie-Noëlle Bertrand, publié dans l’édition du 15 mars 2007 de l’Humanité.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr