Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CTSD et CDEN 


CTSD du 5 octobre 2020

jeudi 8 octobre 2020

Un CTSD portant essentiellement sur le second degré s’est tenu à la DSDEN le 5 octobre dernier.

Quelques points concernant le premier degré ont été abordés. En voici un bref compte-rendu :
- Vacances des postes de psychologue scolaire :
Sur les 10 postes du département, 3 n’étaient pas pourvus à la rentrée. Depuis, un contractuel a été recruté sur le secteur de l’Isle-Jourdain. Les postes de Mirande et de Nogaro restent vacants.
La FSU a fait part de la difficulté des équipes de ces secteurs à fonctionner sans psychologue scolaire (depuis 2 ans pour Mirande) et avec des RASED réduits à peau de chagrin, notamment en ce qui l’orientation de certains élèves.
Le DASEN demandera aux psychologues scolaires des autres secteurs d’intervenir pour les situations les plus urgentes en attendant d’éventuels recrutements.

- Etats généraux du numérique
La FSU a demandé pourquoi les syndicats n’avaient pas été invités à participer dans notre département. Le DASEN n’a pas reçu de consigne en ce sens, il n’a tout simplement pas pensé à les inviter...

- Carte et secteurs d’intervention des enseignants référents :
La FSU avait demandé l’année scolaire dernière qu’un bilan soit fait sur la double étiquette référent (= prescripteur AVS) et gestionnaire du PIAL pour le poste de Vic-Fezensac, s’interrogeant sur le possible "conflit d’intérêt" que cela pouvait générer. Cela n’a pas été fait et cette double casquette a tout de même été généralisée à tous les postes de référent.
Le DASEN trouve ce choix pertinent mais est d’accord pour qu’il soit évalué cette année.
- Nombre d’élèves notifiés n’ayant pas d’AESH :
Les besoins d’AESH pour 42 élèves (1er et 2nd degré confondus) ne sont pas satisfaits, ce qui correspond à l’équivalent de 19,79 ETP (équivalent temps plein) supplémentaires. Le DASEN doit rencontrer le SG du Rectorat pour obtenir ces postes. La FSU a remarqué que c’était très bien de créer ces postes mais qu’il faudrait avant tout se soucier des conditions de travail de ces personnels qui se sont considérablement dégradées depuis la mise en place des PIAL. Si rien n’est fait pour augmenter la rémunération des AESH et limiter la longueur de leurs déplacements, il n’y aura plus personne pour occuper ces postes. Le DASEN s’est engagé à limiter les déplacements à 20 kms et proposera une fiche de voeux (1er ou second degré, etc...) pour l’année prochaine.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr