Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER 


Animations pédagogiques et constellations

jeudi 15 octobre 2020

La période d’inscription aux animations pédagogiques se termine. Tout n’est pas clair pour autant.

Tentative d’éclairage :
- vous faites partie d’une constellation et la totalité des 18h d’animations y sera consacrée, vous aurez par ailleurs des journées d’observation dans des classes de collègues et serez donc remplacés ces jours-là. ou
- vous ne faites pas partie d’une constellation, vous devez choisir des animations français et mathématiques pour 12h, vous choisissez de manière libre les 6 heures restantes.

Quant aux personnes à temps partiel, elles ne doivent pas faire les 18h, mais la quotité correspondant à leur temps de service.
Les directeurs et directrices peuvent déduire le temps de réunion avec leurs IEN de ces 18h. Les coordonnateurs ULIS peuvent, et non doivent, participer aux animations pédagogiques.

Des questions se posent :
"J’ai été désigné.e pour intégrer une constellation, suis-je obligée d’y participer ?"
En principe, oui. Nous pensons qu’une formation est plus efficace quand les participants sont volontaires. Il n’est pas interdit d’indiquer à votre IEN que, pour cette année, vous ne souhaitez pas participer aux constellations ( en raison de votre intérêt pour d’autres animations par exemple).

"Je ne souhaite pas qu’un conseiller pédagogique vienne dans ma classe".
Les conseillers pédagogiques font partie du plan de formation, mais pas dans un rôle d’évaluation. Ils interviennent dans la classe en tant que pairs. Le dispositif des constellations suppose aussi l’observation de sa classe par un ou plusieurs collègues. Tout le monde ne le souhaite pas forcément. Nous pensons qu’un enseignant doit pouvoir choisir d’être observé ou pas par ses collègues. Les collègues qui ne le souhaitent pas doivent pouvoir le dire et seront soutenus par le SNUipp/FSU32.

"Peut-on m’imposer une méthode de travail ?"
La liberté pédagogique des enseignant.es reste entière. Le guide ’Plan français" doit être un apport de ressources et non une prescription obligatoire.

"Puis-je déduire ma participation à une RIS (réunion d’information syndicale) de ces 18h ?"
Oui, les RIS ont vocation à s’imputer sur l’enveloppe des 108h, hors activités d’enseignement (APC).

"Peut-il y avoir des journées de formation imposées sur le temps de vacances ?"
Un décret le permet, mais il est précisé que cela doit être présenté en instance académique et annoncé aux personnels concernés dès le début de l’année scolaire. Or, cela n’a pas été fait pour l’année scolaire 2020-2021. La réponse est donc non, pour cette année du moins.
La question se pose différemment à propos d’éventuels temps de formation le mercredi matin. Si des regroupements sont prévus sur cette demi-journée, certains collègues seront-ils remplacés (car ils travaillent habituellement) et d’autres viendront-ils sur leur temps libre, de manière bénévole ? Cela pose problème, nous semble-t-il.

De manière plus générale, pour le SNUipp/FSU, les enseignant.es devraient pouvoir choisir leur formation, selon leurs besoins. Si les fondamentaux en français et en maths sont évidemment importants, les autres domaines ne sont pas à négliger pour autant, et ce sont justement ces champs disciplinaires qui permettent de créer des projets transversaux, qui font toute la richesse de notre métier.
Par ailleurs, le SNUipp/FSU demande une véritable formation continue, sur le temps de travail et avec remplacement. Car il est évident qu’on n’a pas l’esprit libéré de la même façon lors d’une animation pédagogique, en soirée ou le mercredi, quand on a aussi des corrections et des préparations pour la classe en parallèle.
Justement, la partie observation de classe des constellations mobilisera les (trop faibles) moyens de remplacement, réduisant d’autant les possibilités de stages de formation.

Carte scolaire après carte scolaire, nous le répétons, il faut davantage de moyens de remplacement... Ce dispositif des constellations est aussi une charge de travail nouvelle très importante pour les conseillers pédagogiques (qui l’ont appris relativement tardivement), peut-être au détriment d’autres tâches.

Pour finir, la situation du remplacement étant déjà très tendue, il serait étonnant, avec les joies du COVID et autres grippes et gastros à venir, que le peu de stages du plan de formation puisse se dérouler comme prévu...

Par ailleurs, six organisations syndicales, dont le SNUipp-FSU, demandent dans un communiqué commun le maintien du libre choix de la formation pour les enseignant·es dans le cadre des formations en « constellations ».
Face au rejet grandissant suscité par le dispositif de formation « en constellations », ces organisations syndicales demandent au ministre qu’une consigne claire soit adressée aux services académiques confirmant la liberté de choix tant pour la participation que les problématiques traitées.
lire ICI

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr