Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Pédagogie  / La méthode "De Robien" 


Une campagne de presse intolérable de l’association "SOS Education"

samedi 14 octobre 2006

S’engouffrant dans la brèche ouverte par les propos caricaturaux du Ministre de l’Éducation, une association tente de créer de "l’insécurité scolaire" et lance un appel à la délation.

Dans les éditions gersoises des quotidiens La Dépêche du Midi et Sud-Ouest, datées du vendredi 13 octobre 2006, un quart de page est réservé à une campagne de presse de l’association SOS Éducation. Cette "publicité" de l’association a été publiée le même jour dans nombre de quotidiens régionaux. Cette association y tient notamment des propos injurieux et appelle les parents d’élèves à pratiquer une délation "anonyme" à l’encontre des enseignants de CP.

JPEG - 83.8 ko
Un appel à la délation
Encart publicitaire au format quart de page inséré par l’association "SOS Éducation" dans les éditions gersoises de Sud Ouest et de La Dépêche du Midi, datées du vendredi 13 octobre 2006.

L’association SOS Éducation, qui n’en est pas à son coup d’essai, est décrite dans un article du quotidien Libération [1] comme appartenant à une nébuleuse proche des milieux ultralibéraux, des mouvements anti-avortement, de la mouvance des évangélistes américains, et des partis d’extrême-droite. Ajoutons que le site de l’association promeut largement les établissements privés sous couvert "d’apprendre autrement".

Cette campagne calomnieuse, dans la droite ligne des déclarations irresponsables du ministre, a pour objectif de casser le service public d’éducation et de saper la confiance des parents en les enseignants.

Réagissons !

- Des outils pour comprendre, argumenter et convaincre
Sont à votre disposition : un quatre page unitaire sur la lecture (Apprendre à lire « pas si simple ! ») et un diaporama du SNUipp (Lecture : vrais débats et fausses solutions).
- Ne laissons pas faire !
N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos difficultés, témoignages, réactions, propositions sur ces questions.
- Lettre ouverte au Ministre de l’Éducation par le « Collectif lecture ».
Monsieur le Ministre. Depuis près d’un an, vous entretenez le trouble dans l’opinion publique sur l’apprentissage de la lecture et professez le simplisme pédagogique en la matière. Vos prises de position, souvent caricaturales et aux fondements scientifiques contestés, s’opposent aux contenus même des programmes que vous avez signés. Lire la suite.
- Communiqué de presse SNUipp FSU — SE UNSA — SGEN CFDT : Le ministre doit condamner la campagne de SOS - éducation.
S’appuyant sur les déclarations caricaturales du ministre de l’Education Nationale, l’ association SOS éducation a fait paraître dans la presse régionale un encart publicitaire qui menace tous les enseignants de dénoncer leurs choix de manuels. Cette menace est intolérable. Cet encart divulgue une information mensongère sur les programmes de l’école élémentaire. Il jette ainsi le trouble sur les relations entre les parents et les enseignants. Lire la suite.
- Proposition de motion à adopter en conseil des maîtres ou conseil d’école
Nous demandons au Ministre de l’Éducation de cesser de caricaturer l’enseignement de la lecture et la formation des enseignants, et d’arrêter d’entretenir d’injustes suspicions au sein de l’Ecole. Lire la suite.

Notes

[1] cf. DAVIDENKOFF Emmanuel, SOS Éducation, attention danger, Libération daté du 01/04/2003.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr