Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER 


Coronavirus : point de situation

dimanche 15 mars 2020

mise à jour dimanche 15 mars à 20h.
Le pays est au stade 3 d’une pandémie inédite et par conséquent, le SNUipp-FSU 32, vous invite à mettre un seul principe au cœur de votre décision : votre santé ou celle de vos proches. A lire ci-dessous, quelques infos pour savoir quoi faire lundi

Dimanche 15 mars, 20h.
Réponses rapides du DASEN à notre courrier :
- Contrairement aux consignes données vendredi, la présence des équipes complètes d’ enseignant-es dans les écoles lundi et mardi n’est plus à l’ordre du jour.
En fonction du contexte et en respectant les consignes sanitaires, les petites équipes ou une partie des équipes peuvent se rendre à l’école demain, pour finaliser la continuité scolaire et/ou pour recenser éventuellement les enfants de soignants qui ne se seraient pas fait connaitre dans le week-end ( à ce jour, 11 familles sur l’ensemble du département ont contacté les écoles pour une prise en charge de leurs enfants).

- Comme pour l’ensemble des personnels, la présence des AESH n’est pas exigée dans les établissements. Ils peuvent, s’ils le souhaitent assister les équipes enseignant-es, y compris en se rendant à l’école.

- La situation des enseignant-es des établissements médico-sociaux n’est pas complètement réglée.
Sauf personnels ayant des enfants ou en situation de fragilité, l’administration souhaite qu’ils se rendent dans les établissements demain afin d’organiser au mieux la continuité pédagogique.
Par contre, dès mardi, ils pourraient avoir la possibilité de passer en télé-travail.
- Pour le SNUipp/FSU, l’ARS doit assumer son choix de maintenir les établissements ouverts. Les enseignant-es n’ont pas à être traité-es différemment de leurs collègues du département.
L’enjeu n’est pas d’assurer une présence physique à tout crin devant les élèves, mais bien de limiter les contacts entre personne afin d’éviter la propagation du virus.




Dimanche 15 mars, 13h.
Suite aux déclarations du premier ministre samedi 14 mars à 20h et au ministre de l’Education nationale ce dimanche 15 mars à 8h30 en direct sur France info, les consignes à suivre sont les suivantes.
Le télétravail depuis son domicile est la norme et doit être privilégié pour assurer la continuité scolaire.

Qui ne se rend pas à l’école lundi 16 ?

  • Si vous avez au moins un enfant de 16 ans ou -, concerné donc par la fermeture des établissements scolaires et crèches : envoyez un mail à l’IEN, dans lequel vous indiquez être le seul parent qui bénéficie d’un arrêt de travail pour garder l’enfant à domicile. Indiquez le nom et l’âge du ou des enfants, le nom de son l’établissement scolaire et de la commune.
  • Si vous êtes "à risque" (diabétiques, collègues atteints de maladies respiratoires chroniques, atteints d’un cancer et suivant un traitement, atteints de maladies cardio-vasculaires, femmes enceintes…). La liste précise des pathologies concernées va paraître rapidement. Envoyez un mail à l’IEN : à titre conservatoire vous restez systématiquement en télétravail.

Qui peut se rendre à l’école lundi 16 ?
Pour ce lundi 16 mars, les collègues disponibles et VOLONTAIRES
- Le ministère vient d’annoncer sur son site que « l’ensemble des personnels des écoles et établissements scolaires ne sont pas tenus de rejoindre systématiquement à partir du lundi 16 mars leur lieu de travail  »

L’accueil des enfants des personnels soignants et médico-sociaux qui ne disposeraient pas d’une solution de garde pour leurs enfants scolarisés est organisé sur leurs écoles de rattachement. Leur nombre doit être le plus réduit possible.
Cet accueil pose de nombreuses questions : Quelles mesures de protection pour les personnels concernés ? Qui se charge de la surveillance des enfants pendant la pause méridienne si la commune n’assure pas la restauration ? Quel nettoyage des locaux ? ...
Dans le département, notre hiérarchie a contacté les collectivités afin qu’elles assurent l’accueil de ces enfants dès demain, y compris sur le temps scolaire afin que les enseignant-es se concentrent sur la continuité pédagogique.
- C’est le cas pour les communautés de communes suivantes :
Grand Auch, Gascogne Toulousaine, Bastides de Lomagne, Lussan/Marsan et 6 communes alentours.
- C’est en cours pour la Ténarèze.
Pour les jours suivants, un accueil dans les collèges, sous la surveillance des AED pourrait être envisagé. Ca ne va pas là non plus sans poser un certain nombre de questions (cantine, quid des enfants de maternelle, des enfants en situation de handicap...).

Voir en PJ le courrier du SNUipp/FSU, adressé ce jour au DASEN :

PDF - 107.4 ko




Infos sur les établissements médico-sociaux, vendredi 13 mars à 17h.,
- ATTENTION, évolution en cours, changements à prévoir lundi matin

Vendredi 13 mars, l’ARS du Gers laisse le choix aux établissements de fermer ou rester ouverts :
- Fermés :

  • ITEP : P. Monello, Somme
  • IMPro : Pauilhac
  • IME : La Convention, Le Houga
  • Roquetaillade

- Ouverts :

  • ITEP : Sarthé
  • IME : Beaumarches Pages, les Hirondelles
  • MECS de St Clar

Toutes les unités externalisées, même des établissements ouverts sont fermées.

Vendredi 13 mars à 19H, l’ARS Ociitanie demande à ce que les établissements restent ouverts !
Dès lundi, les enseignant-es des écoles internes à ces établissements vont donc recevoir de nouvelles directives. Manifestement le choix de l’administration de l’Education Nationale va être de réouvrir les écoles internes. Elle devrait même demander aux enseignant-es des Unités externalisées de se rendre dans ces écoles.
- On marche sur la tête. Pour le SNUipp/FSU, ces enseignant-es restent bien entendu responsables de leurs élèves mais doivent pouvoir communiquer les activités par tout moyen à disposition à l’instar des autres enseignant-es. Il ne doit pas y avoir d’obligation d’être sur le lieu de travail.




Consignes du vendredi 13 mars à 17h
- Notre hiérarchie demande, dans la mesure du possible, aux équipes d’être présentes lundi et mardi dans les écoles afin d’organiser la fameuse « continuité pédagogique ». Les personnels devant garder leurs enfants n’ont pas à être présents (ils doivent se signaler à l’Inspection).

- A compter de jeudi, une permanence administrative doit être assurée.
Selon le SNUipp/FSU, elle ne peut conduire en aucun cas à une présence physique si ce n’est pas le choix des équipes et/ou si les conditions ne sont pas réunies (être seul-e dans l’école, collectivité qui couperait le chauffage...). A l’heure du numérique, la permanence administrative peut se faire en télé travail (consultation des mails, transfert d’appel -cf tuto en PJ-...).
En aucun cas, vous ne devez donner votre numéro de portable ou de téléphone personnel, l’adresse mail à utiliser est celle de l’école.
- Ne mettons pas le doigt dans un engrenage qui pourrait nous entraîner très loin.

- Toutes les « instances », c’est à dire, équipe éducative, ESS, conseil d’école – des maîtres…. doivent se tenir normalement.

- Les stages de formation continue sont pour l’instant maintenus, ainsi que les épreuves théoriques du CAFIPEMF et CAPPEI. Les épreuves pratiques sont reportées.

- Les visites des PES sont reportées mais ça ne devrait pas impacter leur titularisation.

- La situation des IME, ITEP, MECS… dépend de la décision de l’ ARS de fermer ou non les établissements. La situation sera vue au cas par cas.

- Les AESH contribuent aussi à la continuité pédagogique et à la permanence.
A ce titre, ils percevront l’intégralité de leur salaire comme les enseignant-es. Il n’est pas question comme ont pu le demander certaines familles d’accompagner à domicile , les enfants qu’elles suivent en classe.

- Attention, ni les enseignant-es ni les AESH ne sont en vacances. Tout déplacement (RDV médical, se rendre auprès de parents malades par exemple…) doit faire l’objet d’une demande d’autorisation d’absence.

Des consignes nationales un peu plus claires
La réunion qui s’est tenue vendredi 13 mars avec les organisations syndicales était importante pour clarifier la situation et donner une cohérence nationale à la continuité scolaire, et non pédagogique, dans ces conditions exceptionnelles. Depuis le ministre a également tenu une conférence de presse samedi après midi pour clarifier quelques points, notamment pour préciser la présence des personnels dans les écoles.
lire ICI

N’hésitez pas à contacter le SNUipp/FSU pour toutes questions, renseignements ou problèmes rencontrés.

Voir en ligne : Consignes pour les personnels des écoles, SNUipp/FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr