Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  / actions - archives  / Actions 2006-07 


Déclaration FSU du Gers lors du rassemblement du 6 septembre 2006

vendredi 8 septembre 2006 (Date de rédaction antérieure : 6 septembre 2006).

Les rentrées se suivent et malheureusement se ressemblent. Des moyens inadaptés et des conditions de travail des élèves et des enseignants qui se dégradent.

De 2003 à 2007, dans le second degré où les effectifs sont en baisse, c’est en moyenne 1 suppression pour 8 élèves en moins, et dans le premier degré où les effectifs sont en forte hausse c’est une création pour 45 élèves en plus. Il faut pour le ministère profiter des départs à la retraite pour supprimer le maximum de postes d’enseignants.

Des emplois supprimés, cela veut dire des milliers de personnels non titulaires au chômage. Les réductions drastiques de postes au concours montrent que cette logique ne va faire que se renforcer, laissant de moins en moins d’espoir d’emploi aux étudiants.

Ces choix, uniquement budgétaires, ont bien entendu des répercussions directes sur la qualité de l’offre d’enseignement : baisse de la scolarisation des 2/3 ans, énormes problèmes pour assurer convenablement les remplacements, réduction des options dans le second degré et des filières dans le professionnel, classes surchargées. Alors qu’il y a quelques années encore, le ministère avait fixé comme objectif 25 élèves au maximum par classe au collège, on peut avoir 33 élèves en sixième dans certaines classes du Gers.

Face à cette situation et à un budget 2007 qui s’annonce catastrophique, face à une politique de l’éducation qui suit la logique du pire, l’unité syndicale qui avait permis la victoire contre le CPE demeure. Cela doit nous permettre de réussir la grève le 28 septembre, que notre rassemblement d’aujourd’hui annonce et prépare.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr