Retour accueil

Ouvertures de postes à l’issue du 2nd mouvement 2006

lundi 26 juin 2006

À l’issue de la carte scolaire et du 2nd mouvement, le département disposait d’un reliquat de 1.25 emploi + 4 postes (maitres G non pourvus).

Le CDEN de ce matin a procédé à l’examen des propositions de l’Inspecteur d’Académie :
- 0.25 décharge Dir (école mat. 9cl à l’Isle-Jourdain)
- 2 postes TR
- Samatan élem
- Gimont mat
- canton d’Aignan.

Les représentants des personnels ont voté favorablement pour les quatre premières mesures, et se sont abstenus pour la dernière, estimant que cette mesure ne respectait pas l’équité dans le département.

À ce jour, l’IA ne dispose plus d’aucun poste pour répondre aux autres demandes d’ouverture.

Nous avons rappelé la liste des écoles qui vont connaître une rentrée difficile (RPI Touget-Escorneboeuf / Monbrun-Encausse / Cologne-St Georges / Lussan-Marsan / St Jean Poutge-Le Brouilh-Biran / Gondrin-Courrensan / Saramon / Solomiac /St Antoine / Caussens / ...). Nous invitons ces écoles à poursuivre leur mobilisation : le SNUipp est à leur disposition.

Appelons un chat un chat

- les ouvertures sont rendu possibles par défection de 4 postes RASED : c’est donc exceptionnel.
- les besoins du département sautent aux yeux, et les moyens ne sont pas au RDV.
- le budget est le 1er responsable de cette situation : or, celui qui est en préparation pour la rentrée 2007 programme d’ores et déjà la suppression de 8500 postes dans l’EN !!!

Nos propositions

  • Il faut absolument que la question de l’Ecole revienne dans le débat citoyen, autrement dit dans le débat politique, au sens élevé du terme. Le droit à l’Education, droit constitutionnel, ne peut pas continuer à être ainsi maltraité ! La proximité d’échéances électorales peut être l’occasion d’un fructueux débat, à condition qu’il ne soit pas pollué par la surenchère sécuritaire.
  • Dans le Gers, il faut aussi que les partenaires de l’Ecole disent ce qu’ils veulent. Par ex. :
    • 2-3 ans : scolarisation ou halte-garderies ?
    • préservation des écoles rurales ou regroupements ? A quelles conditions ?
    • dans les Communautés de Communes qui ont la compétence scolaire : qui doit attribuer les postes dans les écoles, l’IA ou le président de la CC ?
      - De ces choix, les enseignants ne peuvent être seuls à en débattre. Ils ne doivent pas non plus le laisser à d’autres, chacun sait bien pourquoi.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr