Retour accueil

Vous êtes actuellement : NOS ACTIONS  / Communiqués 


La mort tragique de notre collègue ne doit pas rester vaine

mardi 1er octobre 2019

Le 21 septembre dernier, Christine Renon, directrice d’école maternelle à Pantin (93) a mis fin à ses jours sur son lieu de travail.

Les organisations syndicales SNUipp-FSU, Snudi-FO, Sud Education, Se-UNSA, du Gers présentent leurs condoléances à la famille, aux collègues, au personnel municipal et aux proches de Christine Renon.

Notre collègue a signé sa lettre « Une directrice épuisée. ».
Au-delà de la grande émotion que suscite ce décès dans l’ensemble de la communauté éducative, il pose aussi des questions sur les conditions de travail des directrices et directeurs et plus généralement de l’ensemble des personnels présents au quotidien dans les écoles.
Le geste de Christine témoigne d’une situation d’extrême souffrance au travail qui fait écho au mal être de l’ensemble de la profession.

Cela fait des années que nous alertons notre hiérarchie et les ministres pour dénoncer les réformes successives, l’alourdissement des tâches, le manque de formation, l’absence d’accompagnement pour les directrices et les directeurs d’école (par exemple lors de la gestion de situations de crise). Cela renforce le sentiment de solitude face à des décisions impactant familles, élèves et collègues.Les réformes à marche forcée, rejetées massivement, heurtent notre professionnalité, certaines bafouent même nos valeurs humaines et professionnelles.
- L’institution est responsable.

Le ministre dans ses communiqués continue néanmoins à parler du bien être des enseignants en restant sourd et aveugle face à leurs conditions de travail sans cesse détériorées.
Il faut maintenant des réponses concrètes pour garantir la santé, l’intégrité morale et physique des personnels.

L’intersyndicale appelle les enseignantes et les enseignants à faire du 3 octobre, jour des obsèques de Christine, un jour d’hommage.
Ce même jour, elle appelle les membres de la communauté éducative, les citoyens et les citoyennes solidaires à manifester à 17h30 devant la DSDEN à Auch.

Pour changer les choses, pour que la mort de notre collègue ne soit pas vaine !

Proposition de lettre aux parents

Madame, Monsieur,

Ce jeudi 3 octobre, les enseignant-es du pays sont en deuil.

Le 21 septembre, notre collègue Christine Renon, directrice d’école maternelle à Pantin, s’est donné la mort sur son lieu de travail (déjà quelques jours auparavant une enseignante des Bouches du Rhône a tenté de mettre fin à ses jours pour des raisons professionnelles). Notre collègue Christine a juste essayé de faire son travail au mieux dans de mauvaises conditions sans aucun soutien de sa hiérarchie.

C’est ce qu’elle a exprimé dans sa lettre signée "une directrice épuisée". Chacun , chacune d’entre nous peut à un moment donné se reconnaitre dans ce qu’elle décrit de ses conditions de travail.

Au delà des raisons de ce geste dramatique, le silence du Ministre renforce pour nous , enseignants et enseignant-es, le sentiment de mépris, de non prise en compte de notre profession développé depuis deux ans.

Ce jeudi 3 octobre, jour des obsèques de Christine Renon, nous apposons sur notre école une affichette pour lui rendre hommage. Nous irons aussi nous recueillir à 17h30 à Auch devant l’Inspection Académique pour que tout soit mis en oeuvre afin que cela ne se reproduise pas.

Comptant sur votre soutien les enseignant-es de l’école

Voir en ligne : Pétition intersyndicale Plus jamais ça !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr