Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CAPD 


Compte-rendu de la CAPD du 4 juillet 2019

vendredi 5 juillet 2019

Hors Classe
Petit rappel : comment accède-t-on à la hors-classe ?
A partir de la 3ème année du 9ème échelon, on est en principe promouvable. Autant dire que cela fait beaucoup de monde. Les enseignant-es sont ensuite classé-es dans un tableau selon un barème. Ce barème comprend des points liés à l’ancienneté et des points liés à l’appréciation formulée au 3ème rendez-vous de carrière ( ou à l’appréciation sur dossier pour ceux qui avaient déjà dépassé le créneau du 3ème rendez-vous de carrière).

Quelques motifs de satisfaction quand même pour commencer :
le ratio de promu-es augmente peu à peu et les nouvelles modalités sont moins discriminantes pour les femmes (84% des promu-es sont des femmes, à l’image de leur proportion dans la profession).
Mais lors de cette CAPD, les élues du SNUipp/FSU ont fait part de plusieurs problèmes.
- La partie du barème liée à l’ancienneté comprend des erreurs dans le paramétrage du logiciel de calcul, qui font qu’à un certain moment de l’avancement elle stagne (on a ainsi le même barème lorsqu’on a 4 ans d’ancienneté dans l’échelon 10 que l’année précédente).
- L’appréciation non révisable reste incompréhensible quand on sait que la plupart des enseignant-es devront encore assurer leurs missions pendant de nombreuses années.
Plusieurs enseignant-es avaient d’ailleurs fait des recours et demandé une révision de leur appréciation. Toutes et tous ont obtenu gain de cause !
- Nous avons enfin rappelé l’esprit du PPCR : chaque enseignant-e devrait pouvoir partir à la retraite en ayant effectué sa carrière sur deux grades. Le ministère a d’ailleurs publié une note recommandant d’avoir une attention particulière pour les collègues partant prochainement à la retraite.
Plusieurs collègues dans ce cas ne figuraient pas dans le tableau d’avancement.Or, d’autres personnes y figurant ont fait valoir leur droit à la retraite. Leur départ libérera de fait des places. Le DASEN a entendu nos arguments, sans pour autant faire remonter ces collègues. Un recours en ce sens a depuis été fait, mais la décision du DASEN n’est pas encore connue.

Au final, même si le ratio augmente peu à peu, seulement 44 personnes ont été promues sur 292 susceptibles de l’être. Pour le SNUipp/FSU, ce n’est toujours pas suffisant.

Voir en ligne : déclaration préalable du SNUipp/FSU du Gers, CAPD du 4 juillet

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr