Retour accueil

Vous êtes actuellement : AESH-AED-CUI 


Compte-rendu audience DASEN/AVS SNUipp/FSU32

jeudi 20 décembre 2018

Mercredi 21 novembre 2018 : Le SNUipp/FSU 32 réunit les AVS
Jeudi 22 novembre 2018 : Une délégation AVS et SNUipp/FSU32 reçue par le DASEN et le Secrétaire général
L’ensemble des points de revendication soulevés par les collègues présent.es lors de la réunion ont été portés par la délégation.

Gestion irrespectueuse des personnels sous contrat PEC/CUI : l’administration sait. Que fait-elle ?
Cela fait maintenant plusieurs années que le SNUipp/FSU32 fait remonter à l’administration les situations - parfois catastrophiques - de collègues AVS, aux prises avec un lycée employeur aux pratiques gestionnaires d’un autre âge.
- L’an passé, à l’issue d’une réunion avec le secrétaire général et le proviseur du Lycée employeur, le SNUipp/FSU32 avait obtenu l’assurance que ce dernier adresserait une courte note ou mail à tout collègue en arrêt maladie pour l’informer de ses droits et obligations.
Il n’en a rien été et une nouvelle collègue s’est retrouvée dans une situation financière catastrophique suite à un congé maladie.

Le SNUipp/FSU32 a redit son indignation devant la manière dont peuvent être traitées des collègues AVS sous contrat CUI. Aux dernières nouvelles, des informations complémentaires seraient maintenant données oralement aux collègues lors du renouvellement de leur contrat. Il était temps !
- Le SNUipp/FSU32 reste très vigilant et appelle tout collègue en difficulté avec le Lycée employeur à le saisir.



Formation
Préparation du diplôme d’AESH dans le Gers : toujours pas !
La seule formation actuellement en place dans le Gers est gérée par un organisme privé et est donc payante. L’éventualité de pouvoir procéder par VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) avec le GRETA - ou un autre organisme de formation - ayant été avancée par le SNUipp/FSU32, l’administration répond – comme l’an passé – qu’elle va étudier cette possibilité…

Le SNUipp/FSU32 dénonce le peu de considération de l’administration pour cette question qui tient pourtant à cœur de très nombreux collègues et ne renonce pas car il est là question de reconnaissance professionnelle et de justice, tout simplement.



Stages MIN : le monde à l’envers !
C’est en effet le SNUipp/FSU32 qui a appris à nos interlocuteurs ce qu’étaient ces Modules de formation d’Initiative Nationale (!) qui relèvent pourtant d’une circulaire ministérielle et dont la liste est publiée chaque année au B.O.
Ces formations ont vocation à développer ou à approfondir les compétences des enseignants mais aussi à permettre aux personnes travaillant dans les établissements scolaires, comme les AVS, de développer leurs compétences pour la scolarisation d’élèves présentant des besoins éducatifs particulier.

Le SNUipp/FSU32 a demandé que les personnels AESH soient directement et systématiquement informés de ces formations.



Formations DAFPEN pour les AVS sous contrat CUI-PEC : c’est pas nous, c’est Pôle emploi …
Les formations ont lieu en mai-juin ? Vous ne connaissez ni la date, ni le lieu de la formation le jour de l’inscription ?
- Réponse de l’administration : « C’est Pôle emploi qui gère ».

Le SNUipp/FSU32 a quand même obtenu qu’en cas d’annulation de la formation (par exemple faute d’un nombre suffisant d’inscrit.es), les collègues AVS concerné.es puissent saisir l’Inspection académique de leur situation. Il ne manquerait plus que cela entrave le renouvellement de leur contrat !



Quotité de travail : on fait ce qu’on peut mais on a pas les moyens !
La très grande majorité des AESH subissent un temps partiel imposé : rares sont les contrats à plus de 50 %. Et passer d’un contrat CUI-PEC à un contrat AESH à 50 % signifie travailler 30 minutes de plus et perdre 80 euros environ de salaire mensuel ! Notre administration constate que cela diminue les potentialités de recrutement et regrette cet état de fait, … mais cependant pas suffisamment pour y remédier.
- Motif : il ne faut pas toucher à une enveloppe d’Équivalent Temps Plein contrainte et, surtout, éviter de lire dans la presse un article dénonçant le défaut d’accompagnement d’un élève à besoins particuliers.

Le SNUipp-FSU32 revendique des temps de travail complet pour tous les AESH et, au minimum, un recrutement à 60 %, soit 24 heures par semaine. Cela n’entraînerait plus de diminution de salaire lors du passage sous contrat AESH et permettrait aux collègues AVS-CO qui travaillent dans un dispositif ULIS (environ 12 élèves) de pouvoir être présent.e.s sur tout le temps de classe.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr