Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  / actions - archives  / Actions 2005-06 


Intervention FSU lors de la manifestation du 16 mars 2006

jeudi 16 mars 2006

Tout le monde sait maintenant que le CPE est fortement discriminatoire vis-à-vis des jeunes qu’il condamne à la précarité. Selon les derniers sondages, 70% des français estiment que le mouvement contre le CPE est justifié.

Quoi que dise le premier ministre, tout le monde a compris que c’est un contrat dont la caractéristique principale est qu’il peut être résilié à n’importe quel moment au cours des deux premières années sans aucune justification de l’employeur !

Les enseignants ne peuvent rester inactifs face à de telles conditions faites aux jeunes qu’ils ont pour métier de former.

Les jeunes sont victimes de la précarité et du chômage, en particulier les non diplômés. Les emplois des jeunes sont massivement des CDD. Il faut ajouter à cela les stages sous-payés ou non payés et les temps partiels imposés.

Loin de s’attaquer à ce constat accablant, le CPE généralise à tous les jeunes cette précarité en attendant qu’une prochaine loi la généralise à tous les salariés.

Le gouvernement a essayé de jouer avec les vacances scolaires pour limiter la mobilisation. La journée d’action du 7 mars, avec ses centaines de milliers de manifestants, a mis un terme a cette manœuvre pitoyable. Il essaye maintenant de diviser les syndicats en proposant des aménagements mineurs à son texte qui ne changent rien sur le fond. Il tente de faire peur aux étudiants et à leurs familles en provoquant l’affrontement dans certaines universités comme à la Sorbonne tout en faisant semblant d’ignorer que 50 universités sont dans la lutte, étudiants mais aussi enseignants et jusqu’à certains présidents d’universités.

La FSU du Gers s’est associée depuis le début aux actions menées contre le CPE. Elle continue aujourd’hui la lutte pour obtenir le retrait pur et simple du CPE et, au delà, pour obtenir des conditions d’emploi pour les jeunes qui leur garantisse la stabilité nécessaire pour démarrer dans la vie.

JPEG - 37.3 ko
Manifestation du 16 mars 2006 (Auch)
La manifestation auscitaine contre le CPE du 16 mars 2006 a rassemblé entre 1000 et 1500 manifestants.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr