Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CAPD 


Compte-rendu de la CAPD du 18 octobre 2018

vendredi 19 octobre 2018

Dernières affectations, formation continue, animations pédagogiques

Affectations
- La CAPD devait d’abord prendre acte des dernières affectations d’enseignant.es

Montaut - Les - Créneaux a bénéficié d’une ouverture de poste sur lequel une enseignante remplaçante a été placée pour l’année.

Poste de Conseiller départemental EPS :
trois personnes ont candidaté. La personne retenue l’a été à titre provisoire. - Le SNUipp/FSU32 a demandé des précisions sur la nature du poste. En effet, habituellement on donne la priorité aux titulaires du CAFIPEMF sur les postes de conseiller pédagogique.
Le DASEN a répondu que l’intitulé était bien celui de conseiller technique, même s’il y avait aussi un versant pédagogique dans sa mission.

Le SNUipp/FSU a demandé une fois de plus que les représentant-es des personnels soient informé-es des affectations des personnels contractuels. Le département en est à 9 recrutements et ce n’est peut-être pas fini.


Formations MIN
Le deuxième sujet concernait les formations MIN (stages ASH organisés par le ministère)
Les 4 enseignantes du département ayant fait des demandes ont obtenu un stage. La DSDEN du Gers a fait une présélection de 3 modules par personne. Lors de la CAPN, le ministère a retenu un module par candidat.
Les élues du SNUipp/FSU ont prévenu les enseignantes concernées.


Formation continue
La volonté de la DSDEN du Gers est de pouvoir, à l’avenir, proposer davantage de stages à candidature individuelle.
- Si l’intention est bonne, les progrès ne sont pas pour cette année.
- Quant aux années futures, il va falloir augmenter le nombre de brigades stages, ce que ne cesse de revendiquer le SNUipp/FSU du Gers lors de chaque carte scolaire, pour parvenir à cet objectif.

Détails :
Il y a certes 6 stages dits à candidature individuelle, mais si l’on y regarde de plus près on s’aperçoit que l’un d’entre eux est tout de même destiné uniquement aux directeurs-trices.
Il y a justement eu un problème technique pour s’inscrire à ce stage, si bien que les inscriptions n’étaient pas closes à ce jour et que la CAPD n’a pas pu examiner les candidatures.

Autre problème, le serveur GAIA n’était pas ouvert au moment où se sont tenus les deux premiers stages "chorale" et "occitan".
- Celui d’occitan, qui disposait de 9 places, n’a pas fait le plein. Nous avons regretté que l’information concernant ce stage n’ait pas été diffusée à tous les enseignant.es.
- Quant au stage "chorale", il a été très demandé, si bien que tout le monde n’a pas pu être retenu. Nous avons donc demandé comment les candidats avaient été départagés. Le choix s’est fait en dehors des critères habituels de la formation continue, en privilégiant les enseignant.es qui n’avaient pas besoin d’être remplacés, puis en essayant de sélectionner un seul enseignant par école et enfin la DSDEN a choisi de retenir les écoles qui avaient des projets spécifiques liés à la pratique du chant choral.

L’IEN chargé du dossier "a pris sa part de responsabilité" dans ces dysfonctionnements et a dit qu’il ferait mieux l’an prochain...

Une dernière remarque :
le stage arts et EPS est organisé sur des mercredis matins. Nous avons demandé que les collègues qui ne travaillent pas ce jour-là puissent déduire ce temps de leurs animations pédagogiques. Les IEN n’y étaient pas favorables. Nous avons en revanche obtenu que ce temps ne soit pas décompté sur leur temps de formation continue (car les journées de stage déjà effectuées font baisser le barème formation continue pour les années suivantes).

Les noms des candidats retenus, sur barème cette fois, pour les 3 stages "Histoire", "langues vivantes" et "arts et EPS" seront publiés dans le prochain journal "Actualités 32" et dans le prochain Actunet.


Animations pédagogiques
Grande nouveauté : la note stipule cette année que toute inscription donnerait droit à ordre de mission et donc à frais de déplacement.
Le SNUipp/FSU 32 a demandé si on avait la certitude que l’enveloppe budgétaire serait suffisante pour toutes les animations. L’IEN chargé de ce dossier a assuré avoir eu le feu vert de la hiérarchie pour écrire cela.
Mais quand nous avons insisté et répété notre question, en disant qu’il ne serait pas normal que les PE aillent à ces animations avec ordre de missions et que certaines ne puissent pas être défrayées, nous n’avons obtenu qu’un silence quelque peu embarrassé...
- Méfiance donc sur la participation aux animations pédagogiques. Rappelons que c’est le temps qui est obligatoire, la forme quant à elle....

Nous avons aussi demandé que les réunions de rentrée et de directeurs puissent être prises en compte. L’outil GAIA le permet.
Les IEN ont laissé entendre que les collègues concerné-es conservaient cette latitude de ne pas participer à la totalité des animations pédagogiques.
- Enfin, nous avons regretté les difficultés techniques et le manque de lisibilité (lieux, dates n’apparaissent pas) pour utiliser GAIA.



Concernant les stages organisés au niveau académique (DAFPEN), nous avons demandé des informations.
La DSDEN n’en a pas vraiment, car les décisions sont prises au niveau académique, sans qu’elle ne connaisse ni les listes de candidats ni les critères de sélection.


Questions diverses
Suite aux demandes des psychologues et du SNUipp/FSU (voir courrier ci-dessous), le rectorat va enfin procéder au recrutement d’une psychologue sur le poste vacant de Nogaro.

PDF - 209.8 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr