Retour accueil

Vous êtes actuellement : SOCIETE  / Droit du travail 


Une épée de Damoclès : le licenciement sans motif pendant 2 ans !

lundi 27 février 2006

L’obtention de droits par le salarié est le fruit des luttes, le respect de ces droits dans le monde du travail reste le résultat d’un rapport de force.

Ne nous y trompons pas, la possibilité donnée par le CPE à l’employeur de licencier pendant les deux premières années sans motif est une arme redoutable contre le salarié. Elle aura des répercussions sur la vie professionnelle et personnelle des salariés.

Une vie professionnelle sous pression : la fabrique de salariés soumis

Comment faire valoir ses droits lorsque l’employeur peut vous licencier sans motif ? Comment refuser de faire des heures supplémentaires ou de voir modifier ses attributions ? Il est certain que toutes les modifications proposées par l’employeur (sur la base du volontariat, bien sûr...) seront acceptées par des salariés placés pendant deux ans sur un siège éjectable...

Qui osera encore demander le paiement de ses heures supplémentaires, le respect de la durée du travail, un salaire correspondant à sa qualification ou une augmentation de salaire ? Qui osera simplement se syndiquer ? Il y a fort à parier que le salarié qui peut être licencié à tout moment et sans motif cherchera à atteindre la fin des deux ans d’essai avant de prendre une quelconque posture revendicative...

Enfin, si les femmes enceintes et les employés malades, etc. ne pourront être licenciés en raison de leur état, ces employés pourront être licenciés comme les autres, c’est-à-dire sans justification. La porte ouverte à tous les abus et à toutes les discriminations...

Une vie personnelle incertaine

Les contrats de type CNE ou CPE interdisent au salarié de faire des projets à long terme puisqu’il peut être licencié sans motif. Logement, accès à l’emprunt, assurance de garder un emploi permettant son remboursement, désir pour le jeune salarié pour s’installer indépendamment de ses parents ou de fonder une famille, comment se projeter dans l’avenir avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ? C’est cela aussi la précarisation...

En accord avec les dogmes du libéralisme économique, la prise de risque, l’incertitude et leurs conséquences reposent sur l’individu... à nous d’imposer des solutions solidaires reposant sur le partage collectif des richesses de nos sociétés.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr