Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Évaluation des élèves 


Évaluations CP/CE1 : le ministre répond au SNUipp-FSU

jeudi 20 septembre 2018

Suite aux différentes initiatives du SNUipp-FSU, le ministre de l’Éducation nationale revient sur les modalités de mise en œuvre des évaluations CP et CE1.

- Il les invite notamment à saisir les réponses aux tests sur des heures d’APC.
Les APC semblent donc constituer une variable d'ajustement au gré des besoins du ministre. Au passage, celui-ci ne donnerait-il pas ainsi raison au SNUipp-FSU quand il réclame que les APC deviennent du temps pour que les enseignant-es assument leurs multiples missions non comptabilisées ?
- Il desserre également le calendrier.
- En revanche, les réponses qu’il apporte sur leur conception et leurs finalités ne sont pas satisfaisantes et le syndicat réitère son invitation aux enseignant-es de reprendre la main sur ces évaluations.

« Cinq heures d’activités pédagogiques complémentaires seront dégagées pour permettre aux professeur-es de saisir les réponses de leurs élèves. Les saisies pourront intervenir jusqu’au 12 octobre. »
Dans une lettre adressée au SNUipp le 17 septembre, Jean-Michel Blanquer reconnait implicitement les difficultés concrètes posées aux équipes d’écoles dans la mise en œuvre des évaluations CP et CE1.
- S’il s’agit d’un premier bougé de la part du ministre, pour le SNUipp/FSU, les questions de fond sur les finalités de ces évaluations standardisées restent posées.

Moratoire
- Pas de réponse aux questions posées sur les risques d’instrumentalisation de ces tests, risques que le syndicat avait évoqué dans sa lettre au ministre du 13 septembre.
- Pas de réponse non plus sur la nature des remédiations qui seraient proposées, et qui pourraient bien être exclusivement calées sur les partis-pris ministériels en matière d’apprentissage de la lecture et des mathématiques.
- Pas de réponse enfin quant aux répercussions possibles de ces évaluations sur les pratiques pédagogiques des enseignantes et des enseignants de maternelle.

Le SNUipp/FSU réitère donc sa demande de moratoire. Il propose aux équipes de reprendre la main sur ces évaluations ;
Pour cela, il appelle les équipes pédagogiques, via une motion à adopter en conseil des maîtres, à faire ses choix :
- refuser de faire passer ces évaluations dans l’immédiat ou les faire passer en sélectionnant les items ;
- ne pas saisir les réponses dans le logiciel de remontées ;
- communiquer auprès des parents afin d’expliquer le choix de ne pas faire passer les évaluations (courrier en pièce jointe).
- faire par contre remonter les besoins du terrain aux IEN : besoin de formation pour mieux prendre en compte les difficultés des élèves ; besoin de personnels RASED ; besoin de médecin scolaire...



Les motions pour le conseil des maîtres :

- La motion de conseil des maîtres cycle 1

- La motion de conseil des maîtres élémentaire

Et toujours :

Voir en ligne : N’hésitez pas à relayer la vidéo du SNUipp-FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr