Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Actunet  / Actunet 2017/2018 


Actunet du jeudi 3 mai 2018

jeudi 3 mai 2018

- CTSD rythmes scolaires
- Pédagogie à la sauce Blanquer : indigeste
- CHSCT-SD du 12 avril 2018
- 22 mai : les 9 fédérations de fonctionnaires appellent à la grève !




CTSD rythmes scolaires du 3 mai

Le SNUipp/FSU a rappelé sa position.

L’organisation d’une semaine scolaire, sur 4 jours ou 4 jours et demi, doit être cohérente à l’échelle d’un territoire et réfléchie pour permettre de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves, et de travail pour les personnels. Elle doit être définie en prenant en compte l’avis des enseignant-es et des conseils d’école, sous la responsabilité du ministère de l’Éducation nationale.

L’avis du conseil d’école prépondérant ? Pas vraiment…

33% des écoles du Gers fonctionneront à la rentrée sur un rythme de 4 jours et les autres sur un rythme de 4,5 jours. Si toutes les demandes de dérogation avaient été prises en compte, ce pourcentage se serait élevé à 55%. Les chiffres parlent d’eux-mêmes et montrent bien que les collectivités territoriales n’ont pas toujours fait les mêmes choix que les principaux concernés, à savoir les familles et les enseignant.es.

La sacro-sainte pause méridienne : une sanctuarisation toute relative.

La Rectrice nommée au mois de mars a donné comme consigne de donner un avis défavorable aux écoles qui auraient placé leurs APC après l’horaire du ramassage (alors même que notre hiérarchie nous avait dit qu’il y aurait une tolérance !), quand bien même il y aurait d’autres créneaux accessibles aux élèves concernés par le ramassage.

Du coup, l’administration a proposé de nouveaux horaires à ces écoles, qui devront éventuellement faire leurs APC pendant une pause méridienne de 1h45 ou d’1h30. Nous nous en sommes étonnés auprès de la DASEN qui a répondu que cela devait garder un caractère exceptionnel.

Lire le compte-rendu : ici




Pédagogie à la sauce Blanquer : indigeste

En publiant en même temps que quatre circulaires de préconisations aux enseignants un guide de 130 pages pour enseigner au CP, le ministre de l’Éducation enterre le concept d’école de la confiance dont il prétendait s’inspirer depuis la rentrée.

Car c’est bien une mise au pas des enseignants à laquelle il se livre avec des injonctions qui visent à encadrer de façon directive les pratiques et les méthodes choisies par les enseignants, en niant totalement leur professionnalité, leur réflexion sur leur métier, leur engagement et les actions qu’ils mènent chaque jour dans leur classe auprès de leurs élèves.

Dénonçant cette " pratique inacceptable " , le SNUipp/FSU appelle les enseignants à continuer d’inscrire leurs pratiques dans le cadre institutionnel prévu par LA LOI, c’est-à-dire appliquer les programmes en faisant usage de leur liberté pédagogique et en s’appuyant sur les travaux de toute la recherche.

A lire sur le site du SNUipp/FSU :

- les 4 notes de service

- le guide CP

- Vidéo du SNUipp/FSU

A lire sur le café pédagogique :

- Interview Dominique Bucheton




Compte-rendu du CHSCT-SD du 12 avril 2018

Un CHSCT départemental s’est tenu le jeudi 12 avril après le boycott par la FSU du CHSCT-SD précédent.

Il semble que l’administration ait pris la mesure de la légitimité de nos demandes car nous notons une évolution positive dans la communication d’informations.

Lire le compte-rendu : ici




22 mai : Les neuf fédérations de fonctionnaires appellent à la grève !

Projet de réforme de la fonction publique : ça vous dit quelque chose ?

Au menu :

- Suppression de postes : avec 56% des effectifs de fonctionnaires d’État, comment l’Éducation nationale échapperait-elle aux 120 000 suppressions de postes promises par le candidat Macron ?

- Arrivée progressive d’une contractualisation sans exigence de concours alors que notre école a besoin d’enseignants formés et protégés par un statut qui les préserve des demandes et des pressions extérieures.

- Disparitions des instances paritaires (CAPD, ..) qui ne permettrait plus aux organisations syndicales représentatives de s’assurer du respect des règles collectives

- Mise en place d’une rémunération reposant sur le « mérite » qui viendrait en contre-pied de la nécessaire dimension collective des missions d’enseignement au sein des écoles


Autant de raisons d’être en grève le 22 mai prochain !


A lire :

les neuf fédérations de fonctionnaires appellent à la grève

22 mai : l’éducation au premier chef





Le SNUipp ne bénéficie d’aucune subvention et ne vit que grâce aux cotisations de ses syndiqués pour informer et défendre tous les personnels.

Vous pouvez adhérer par bulletin papier (chèque ou prélèvement) ou directement en ligne par CB.




* A votre disposition si besoin.

Les élu(e)s SNUipp/FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr