Retour accueil

Vous êtes actuellement : NOS ACTIONS  / Déclarations 


Grève du 22 mai, déclaration de la FSU du Gers

mardi 22 mai 2018

En même temps…. dit-il !

En prenant pour cible les services publics et la Fonction publique, le gouvernement met clairement en lumière ses intentions politiques.
Le «  nouveau monde » d’Emmanuel Macron est en fait un pur projet libéral où les préoccupations sociales, les valeurs d’égalité, de justice n’ont pas cours, où l’argent est roi. La démocratie y est aussi fragilisée avec la marginalisation des organisations syndicales.
Il s’agit en fait d’un bien vieux monde loin d’un modèle social digne du XXIème siècle.

Et la Fonction publique est aujourd’hui clairement menacée. Affaiblissement du dialogue social, remise en cause du statut, salaires « au mérite »,externalisation de missions, non reconnaissance du travail...
« En même temps », aujourd’hui, les fonctionnaires viennent dire au gouvernement qu’ils/elles n’acceptent pas cette orientation....
En même temps, ils/elles veulent un dialogue social respectueux des représentant-es des personnels, ils/elles rejettent les 120 000 suppressions d’emplois prévues d’ici 2022, ils/elles refusent le recours accru au contrat, ils/elles sont opposé-es à la remise en cause des CAP et à la disparition des CHSCT...
En même temps, ils/elles exigent également des mesures qui permettent une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous : fin du gel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation, rattrapage des pertes subies, abrogation de la journée de carence, compensation pérenne de la hausse de la CSG, respect des engagements contenus dans le protocole PPCR en matière d’évolution de carrière, d’amélioration des déroulements de carrière lors du rendez-vous salarial du mois de juin...

La FSU considère que pour permettre à la Fonction publique de répondre aux besoins des usager-es et de la société, il faut lui permettre de poursuivre ses évolutions sur d’autres bases que celles mises aujourd’hui dans le paysage par le gouvernement .

Aujourd’hui, la colère gronde, l’opinion doute devant des réformes profitant toujours aux mêmes. Et c’est « en même temps » que Ephad, retraité-es, fonctionnaires, cheminots, étudiant-es...ne comptent pas laisser faire !
En même temps…. nous aussi !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr