Retour accueil

Carte scolaire 2006 : zéro pointé !

vendredi 20 janvier 2006

Les propos optimistes du Recteur démentis par les mesures réelles...

Forte dégradation des moyens en postes dans les départements de l’Académie à la rentrée 2006

Alors que le Recteur annonçait le 6 janvier 2006 que les 45 postes donnés à l’Académie de Toulouse par le ministère permettraient d’assurer correctement la rentrée, la répartition de ces postes par département proposée le 13 janvier marque une dégradation très importante des conditions de travail des élèves et d’enseignement des collègues dans l’ensemble des départements.

Les 8 départements de l’Académie verront leur nombre moyen d’élèves par classe augmenter, parfois dans des proportions importantes, comme dans l’Ariège ou le Gers. 4 départements sur 8 (09,12,32,46) ne recevront aucun poste alors qu’ils accueilleront chacun plus de 200 élèves supplémentaires (80 pour le Lot). Les Hautes-Pyrénées se verront même reprendre 5 postes avec des effectifs légèrement en hausse. Avec 473 élèves en plus, le Tarn ne recevra que 8 postes (1 pour 59 élèves), le Tarn et Garonne 11 pour 320 élèves... La Haute-Garonne pour sa part, sera dotée de 31 postes avec 1174 nouveaux élèves attendus (1 pour 37 élèves) alors qu’elle est toujours un des derniers départements de France au niveau du taux d’encadrement.

Ainsi, c’est la réalité de la remise en cause de la priorité à l’école que vivront les élèves dans nos classes à la rentrée prochaine : surcharge d’effectifs, collègues non remplacés, manque de personnels pour la prise en charge des difficultés, formation continue réduite ou supprimée (d’ores et déjà dans certains départements comme le Tarn et Garonne voire le Gers...), difficultés pour la mise en oeuvre de la loi sur le Handicap... le tout dans un contexte social dégradé (nombre de RMIstes en forte hausse...), croissance démographique ininterrompue.

Le SNUipp ne se satisfait pas des conditions de scolarisation et de travail ainsi faites aux élèves et aux personnels, et demande d’ores et déjà au ministère que la dotation de notre académie soit nettement revue à la hausse.

Il dénonce l’abondon de la priorité à l’école que traduisent ces mesures, pleinement cohérentes avec le projet d’école élitiste et utilitariste que développe le ministère en ce moment (baisse des places aux concours, mesures rétrogrades sur la lecture, apprentissage à 14 ans, programmes au rabais, ...)

Betty JEAN DIT TEYSSIER

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr