Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Actunet  / Actunets 2017/2018 


Actunet du jeudi 29 mars 2018

jeudi 29 mars 2018

- Scolarisation obligatoire à 3 ans : et puis ?
- Pétition pour la fonction publique
- Rassemblement 3 avril
- Classe exceptionnelle
- Mouvement 2018

Scolarisation obligatoire à 3 ans : et puis ?

Des assises de la maternelle viennent tout juste de se tenir.
De manière un peu surprenante, on comptait très peu d’enseignant.es ou de chercheurs spécialistes de l’école maternelle dans les intervenant.es.
Alors à quoi bon ?
Il semblerait bien qu’elles aient surtout servi à faire de la communication. La recette : le patronnage d’une figure médiatique, Boris Cyrulnik en l’occurence, et une annonce tonitruante : la scolarisation obligatoire des enfants à partir de 3 ans.
Pour le SNUipp-FSU, l’école maternelle doit conserver une feuille de route ambitieuse.
Cela passe par une amélioration des conditions d’accueil et d’apprentissage avec notamment une diminution des effectifs par classe, de la formation pour les enseignantes et les enseignants.
Cela nécessite également de développer la relation aux familles et de favoriser la collaboration avec les ATSEM dans le cadre de la redéfinition de leur métier.
Rendre la maternelle obligatoire sans investir pour une meilleure qualité de scolarisation ne reviendrait qu’à entériner la situation actuelle avec ses réussites mais aussi ses faiblesses.

En savoir plus

À l’initiative du SNUipp-FSU et à quelques jours des "assises", dix organisations du monde éducatif ont écrit leur ambition pour l’école maternelle, une école première qui nécessite de vrais moyens et une formation de qualité :

Lire la lettre ouverte au ministre de l’éducation nationale




Pétition pour la fonction publique et les services publics
Le gouvernement a décidé de s’attaquer frontalement à la fonction publique, à ses missions et ses agents. Après le gel de la valeur du point, le rétablissement du jour de carence, les 120000 nouvelles suppressions d’emplois, les annonces unilatérales faites le 1er février constituent autant de graves régressions potentielles.

Que ce soit en matière de pouvoir d’achat, de défense des missions publiques et des moyens qui leurs sont attribués, les politiques actuelles vont dans le mauvais sens tant pour les agents, que les missions publiques et la population.

Il est urgent et nécessaire de prendre des mesures allant dans une direction radicalement différente.

Signer la pétition




Rassemblement 3 avril
Au premier jour de la mobilisation des agent-es de la SNCF, pour nos emplois, nos salaires, pour nos services publics, l’intersyndicale la CGT, FSU, SGL, SUD/SOLIDAIRES du Gers appelle les salarié-es du public et du privé, retraité-es, usager-es , étudiant-es , lycéen-nes

au rassemblement

le mardi 3 avril à AUCH,

12h 14h place de la libération




Classe exceptionnelle

Les élues du SNUipp/FSU ont rappelé dès leur déclaration préalable leur opposition à la création de cette classe exceptionnelle :

l’accès concerne une minorité de PE, et elle est en partie réservée à certaines fonctions. Cela introduit, de fait, le principe de deux carrières distinctes chez les PE, mettant en valeur le mérite supposé de certains au détriment de celui d’autres collègues.

En effet, à appréciations équivalentes de l’IEN, certain-es collègues se sont vus attribuer par la DASEN un avis « très satisfaisant » (90 points) et d’autres un avis « satisfaisant ». Cet avis a été déterminant pour le passage à la classe exceptionnelle. Même si la DASEN était limitée par le ministère dans le pourcentage d’avis excellent et très satisfaisant qu’elle pouvait donner, ces différences de traitement ont été ressenties comme autant d’injustices par les enseignant-es concerné-es.

Quant à l’égalité hommes/femmes... le stade du discours est à peine atteint ! Nous attendons donc qu’il soit dépassé la prochaine fois.

Les avis sont donnés à chaque nouvelle campagne et donc amenés à changer. Nous conseillons donc aux collègues de renouveler leur demande pour l’accession à la classe exceptionnelle de septembre 2018 (attention les demandes sont à faire dans la 1ère quinzaine d’avril via i-prof)

Lire l’intégralité du compte-rendu ICI




Mouvement 2018 : 15 jours encore

Le serveur du mouvement fermera vendredi 13 avril.

Il ne vous reste plus que quelques jours pour appeler les écoles afin d’avoir des renseignements sur les postes qui vous intéressent.

Afin de faciliter vos recherches, le SNUipp/FSU du Gers met le e-dossier à votre disposition :
- prendre contact avec les écoles : coordonnées, plan de situation, adresse et téléphone
- remplir sa fiche syndicale de contrôle

Attention, toute bonification ou priorité est à demander.

N’oubliez pas de remplir la fiche "demande de bonification et de priorité" sur le site de l’inspection académique et de la renvoyer à la Diper32 dès maintenant et ce, même si vous n’avez pas fini votre mouvement...




Le SNUipp ne bénéficie d’aucune subvention et ne vit que grâce aux cotisations de ses syndiqués pour informer et défendre tous les personnels.

Vous pouvez adhérer par bulletin papier (chèque ou prélèvement) ou directement en ligne par CB.



* A votre disposition si besoin.

Les élu(e)s SNUipp/FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr