Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / AESH-AED-CUI 


Les EVS arrivent dans les écoles

La précarité, ce n’est pas ce dont l’école a besoin !

lundi 12 décembre 2005

La loi de cohésion sociale s’accompagne de la création de contrats aidés dans les services publics destinés à pallier les besoins collectifs non satisfaits : pour les Emplois de Vie Scolaire deux types de contrat sont proposés, les CAE (contrat d’accompagnement à l’emploi) et les CAV (contrat d’avenir)

C’est, d’un certain point de vue, la reconnaissance explicite du manque de personnels dans les écoles...

Il est savoureux d’entendre les mêmes qui, hier, niaient les besoins des écoles en dénigrant le dispositif déjà insatisfaisant des emplois-jeunes, justifier aujourd’hui la mise en place d’un dispositif similaire, l’extrême précarité en plus ! Autant dire que ce dispositif ne répond pas aux attentes.

Lieux d’implantation (au 5 décembre 2005)

Les écoles bénéficiaires ont été choisies par l’IA à partir, dit-il, du "projet des IEN".
- Condom : Castelnau d’Auzan, Condom PMF, Montréal, Eauze, Estang, Lectoure élém, Manciet, Nogaro mat, Riscle mat, St Clar ;
- Mirande : Auch G.Garros1, G.Garros2, Jean Jaurès, J.Rostand1, La Hourre, Auterive, Mirande prim, Masseube, Ladevèze, Mirande mat, Pavie mat, Pavie élem, Seissan, Villecomtal ;
- Auch ouest : Aignan, Auch Guynemer, Pont National, Barran, Céran, Fleurance La Croutz, Fleurance Victor Hugo, Jégun, Montestruc, Ordan ;
- Auch est : Aubiet, Auch Arago mat, Auch Lissagaray, Castelnau Barbarens, Duran, Gimont mat, Lombez mat, Monferran Savès, Preignan, Saramon.

Il est indéniable que la pression exercée par le gouvernement pour "faire du chiffre" a induit une très lourde charge de travail supplémentaire pour les services de l’inspection Académique (recrutement, rédaction de contrats, affectation, ...).

Mais est-il normal que les écoles et les équipes qui vont accueillir ou qui accueillent déjà ces nouveaux salariés de l’Education Nationale soient les dernières informées ? Bien sûr que non, et c’est pourtant ainsi que cela s’est passé pour la plupart des écoles, mettant les collègues d’excellente humeur. Ce que résume bien cette protestation d’une collègue directrice "Il y en a assez d’être considérés comme la dernière roue de la charrette !"

Qui sont les EVS ?

Bénéficiaires
- Contrat d’Accompagnement à l’Emploi : toute personne de - 26 ans rencontrant des difficultés d’accès à l’emploi ;
- Contrat d’AVenir : ayant-droit à des minima sociaux (RMI, API, ASS) ;

Ce sont essentiellement des CAE qui sont signés par l’Education Nationale, le ministère du Travail prenant en charge 90% du traitement.

Contrat
- Contrats de droits privé, à durée déterminée, au minimum de 6 mois, renouvelables deux fois, dans la limite de 24 mois. Les contrats actuellement signés courent du 1er décembre 2005 au 31 août 2006.

Formation
- Dans le cas des CAE, aucune obligation pour l’employeur.

Employeur
- Pour les CAE et CAV du 1er degré, c’est le lycée de l’Isle Jourdain qui gère.
- Pour le 2nd degré, chaque établissement est employeur.

Horaires
- Pour les CAE, l’horaire est de 20 heures hebdomadaires. Le modèle préconisé actuellement est 4 x 5H.

Salaires
- CAE : 8 euros/h brut, soit 574 euros net pour 20H
- CAV : 8 euros/h brut, soit 747 euros net pour 26H

Congés
- Les Contrats d’Emplois de Vie Scolaire donnent droit à 2,5 jours par mois de congés payés, à prendre avant le terme du contrat.

Missions
- Précisées sur le contrat, elles peuvent être : assistance administrative, gestion des fonds documentaires, BCD, sorties scolaires, aide à l’animation d’activités sportives, culturelles, artistiques, aide à l’accueil et à l’intégration des élèves handicapés, aide à l’utilisation de nouvelles technologies, surveillance.

Pour en savoir plus
- ANPE : http://www.anpe.fr
- MEN : http://www.edu.gouv.fr
- SNUipp : http://32.snuipp.fr

Quelques réponses à des questions déjà posées

- Les nouveaux contrats EVS menacent-ils le dispositif des Auxilaires de Vie Scolaire ?

Non, ce sont deux dispositifs différents. Néanmoins il est à craindre que l’arrivée des EVS perturbe l’implantation des postes d’AVS qui, étant en nombre limité, seront réservés aux cas d’intégration les plus lourds. Cette crainte est partagée par les AVS.

- Les horaires des Contrats CAE, d’une durée de 20H hebdo, peuvent-ils être modulés pour tenir compte des congés scolaires ?

Soyons vigilants et solidaires, c’est non. Car dans le droit privé (Code du Travail) toute modulation doit donner lieu à un accord d’entreprise ou de branche. Il est donc interdit de faire travailler une EVS (sous contrat CAE) par exemple 26H par semaine au prétexte que les établissements scolaires sont fermés pendant les congés. C’est un peu comme si notre employeur nous demandait de travailler le mercredi pour faire du secrétariat de mairie ou pour encadrer des CLAE au prétexte que les congés scolaires sont plus étendus que les congés payés.

- Combien d’EVS sont prévus dans les écoles du Gers ?

Une première vague de 97 contrats est en cours, dont 23 pour les écoles. A compter de janvier, 23 contrats supplémentaires arriveront dans les écoles. Soit au total, 46 EVS 1er degré et 74 EVS 2nd degré.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr