Retour accueil

Vous êtes actuellement : NOS ACTIONS  / Communiqués 


La précarité enseignante fait son entrée dans les écoles du Gers

vendredi 17 novembre 2017

Il faut un budget à la hauteur des besoins.

Depuis le début de l’année scolaire, le Gers manque de professeurs d’école. Aujourd’hui, l’Inspectrice d’Académie recrute dix candidats contractuels.
Ces personnels précaires vont devoir assurer la classe au pied levé, sans formation, jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Pourquoi cette situation alors qu’il existe des possibilités de recrutement interne à l’Education Nationale ?
Notre administration dispose d’outils très efficaces pour assurer la continuité du service. Par exemple elle a la possibilité d’intégrer un enseignant d’un autre département, autoriser un collègue en disponibilité à reprendre son activité. La Rectrice peut surtout faire appel à la liste complémentaire des étudiants admis au concours de professeur d’école. Mais pour des raisons de dogmatisme budgétaire, le recrutement d’enseignants précaires fait son apparition en force dans le Gers.

Cette pratique n’est pas anecdotique. C’est une régression. L’éducation de nos enfants mérite du sérieux et du durable : des enseignants titulaires, formés, rétribués correctement et recrutés en nombre suffisant.
Elle démontre la nécessité d’un budget à la hauteur et l’arrêt des politiques d’austérité touchant les Services Publics notamment dans le rural.
- Pour le SNUipp-FSU, cette situation alarmante doit alerter l’ensemble des gersois•es.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr