Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / ASH 


Enquête du SNUipp32 auprès des écoles qui intègrent un élève en situation de handicap

vendredi 25 novembre 2005

Inventaire

21 écoles ou classes (qui intègrent un élève en situation de handicap) ont répondu à l’enquête du SNUipp. 20 soutiennent l’idée d’une véritable professionnalisation du métier d’AVS.

Parmi les remarques et suggestions des collègues :
- pour intégrer il nous faut de l’aide ;
- l’expérience des AVS doit être validée et valorisée afin d’entrevoir une véritable professionnalisation ;
- nécessité d’avoir une personne diplômée en fonction du handicap ;
- assez de petits boulots précaires, sous traités par l’éduc. nationale !
- un exemple vu lors d’un stage Coménius dans le Norfolk (RU) : une école de 17 classes dispose de 12 équivalents de nos AVS, et des moyens financiers sont également donnés par l’Etat. C’est la société toute entière qui sait intégrer ses handicapés...
- difficile d’intégrer un enfant qui pousse des hurlements, se roule par terre. La vie de classe s’en ressent énormément. Faut-il vraiment intégrer à tout prix ?
- je ne suis pas enseignante spécialisée, il faudrait des gens qualifiés, des éducateurs ; je pense que les structures spécialisées doivent continuer à exister.
- après 3 ans d’intégration de notre élève, on se pose réellement la question des progrès. Que faire, comment le faire, avec quels moyens matériels (acheter du matériel adapté coûte très cher). Est-ce vraiment notre rôle ?
- ne parlons pas des équipes éducatives à mener : sur quel temps scolaire ou hors temps scolaire. Quand le directeur doit contacter les prises en charges extérieures, sur quel temps le fait-il ? avec quelle décharge, remplaçant ou indemnité ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr