Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Actunet  / Actunets 2016/2017 


Actunet du jeudi 1er juin 2017 Spécial rythmes scolaires

jeudi 1er juin 2017

- Donnez-nous votre avis
- 4 jours ? 4,5 jours ? Le projet de décret
- Première rencontre SNUipp avec le ministre
- Interpellons le ministre




Réforme des rythmes 2017 : donnez-nous votre avis

Emmanuel Macron a fait campagne sur la possibilité donnée aux communes de choisir leur organisation scolaire et de nombreuses municipalités s’interrogent, voire se décident...

Les enseignant-es ne semblent pas plus être associé-es à la réflexion aujourd’hui qu’hier, c’est pourquoi le SNUipp-FSU 32 tient à demander l’avis de chacun-e, afin de le porter à tous les niveaux.

Sur cette question de l’organisation scolaire, le SNUipp-FSU exige un cadrage national et reste cependant convaincu que les rythmes scolaires ne sont qu’un paramètre dans la réussite des élèves, moins important que ceux des effectifs par classe ou encore du traitement de la difficulté scolaire.

Merci de nous donner votre avis : ICI




A nouveau les rythmes... 4 jours ? 4,5 jours ?

Un projet de décret modifiant le code de l’éducation sur l’organisation du rythme hebdomadaire sera présenté au Conseil supérieur de l’éducation du 8 juin prochain.

Le précédent quinquennat avait débuté par cette question.

Aujourd’hui de nouveau, cette question revient sur le devant de la scène, volontairement isolée de tout.

- Il y a cinq ans, c’était au nom des rythmes de l’enfant.

- Aujourd’hui, de façon plus prosaïque, c’est au nom des difficultés financières des communes...

Nous savons bien que laisser la maîtrise du choix aux municipalités n’est pas une bonne idée pour l’école.

Nous savons aussi que cette question concerne bien sûr les finances locales, mais surtout le quotidien des élèves et de leur famille, celui des collègues, celui des agents municipaux, des animateurs du périscolaire…

Pour le SNUipp-FSU, l’organisation d’une semaine scolaire, sur 4 jours ou 4 jours et demi, doit être cohérente à l’échelle d’un territoire et réfléchie pour permettre de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves, et de travail pour les personnels. Elle doit être définie en prenant en compte l’avis des enseignant-es et des conseils d’école, sous la responsabilité du ministère de l’Éducation nationale.

Décryptage rapide du projet de décret ICI




Première rencontre du SNUipp/FSU avec le ministre

Rythmes

Le ministre a dit avoir pris note des problèmes posés par la nouvelle organisation ainsi que de l’épuisement des acteurs.

S’il pense que les municipalités n’auront pas le temps nécessaire pour appliquer le nouveau décret dès septembre 2017, il considère que c’est à la rentrée 2018 que les changements seront réels. Selon lui, l’objectif du décret n’est pas de revenir à la semaine de quatre jours mais de poser un cadre permettant les quatre jours ou les quatre jours de demi et où l’Etat, en la personne des DASEN, reste maître du jeu.

Aux questionnements du SNUipp/FSU sur le risque d’une multiplication d’organisations différentes sur le territoire, d’une possible désorganisation du service pouvant en résulter et donc de la nécessité de définir une cohérence d’organisation pour un territoire donné, il a répondu que c’était le rôle des Dasen que d’y veiller.

Sur la question de la durée de la journée de travail des élèves (6 heures + APC + soutien scolaire) il dit réfléchir à une organisation annuelle avec une réduction des vacances.

Aux interrogations sur l’avenir du périscolaire et des salariés recrutés par les mairies dans un contexte de désengagement financier de l’État, ses réponses ont été des plus évasives.

Lire l’intégralité du compte-rendu de la rencontre




Rythmes, conditions de travail, réussite des élèves : interpellons le ministre

Pour une semaine scolaire cohérente sur 4 jours ou 4 jours et demi, pour agir sur les effectifs, la formation, les RASED, l’inclusion, je clique pour soutenir le SNUipp-FSU dans son action auprès du nouveau ministre.

Je clique ICI




Se syndiquer, toujours et maintenant

Plus que jamais le SNUipp-FSU32 souhaite représenter toute la profession.

Nous invitons les collègues qui ne l’auraient pas encore fait à se syndiquer afin

de donner au SNUipp-FSU32 les moyens de fonctionner et de répondre du mieux qu’il le peut à vos attentes.

Je me syndique.

Je me syndique en ligne.




* A votre disposition si besoin.

Les élu(e)s SNUipp/FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr