Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions 


L’Ecole au Coeur 32 : poursuivre les mobilisations

mercredi 1er mars 2017

Le collectif l’Ecole au coeur s’est retrouvé mercredi 1er mars 2017 à Jégun. Il appelle à une manifestation, lors de la venue de la Rectrice
AUCH mercredi 8 mars à 14h, devant la DSDEN

Le collectif l’Ecole au coeur s’est retrouvé mercredi 1er mars à Jégun

La fédération de parents d’élèves FCPE, les syndicats enseignants SNuipp/FSU, SE/UNSA et SUD éducation ont ainsi pu échanger avec les élu-es ou les parents des écoles en lutte qui avaient pu se déplacer.(Céran/ Goutz/Miramont-Latour, Barran, Ste-Christie, Mouchan et Cassaigne).

Chacun a pris la parole pour expliquer quelle argumentation avait été développée pour défendre sa situation. Beaucoup d’incohérences dans le projet de carte scolaire ont ainsi été évoquées.
- Ici, on a beaucoup investi dans les locaux scolaires, péri-scolaires et dans les infrastructures sportives : quel dommage si c’est pour fermer une classe.
- Ailleurs une fermeture conduirait à une répartition pédagogique plus que difficile,à l’inverse des préconisations de la DASEN.
- A un autre endroit encore, les effectifs sont satisfaisants pour un an encore et les familles demandent simplement que leurs enfants puissent finir leur scolarité dans leur école.

L’accueil des tout-petits soulève aussi beaucoup de questions : pourquoi sont-ils comptés à certains endroits et à pas à d’autres ? Ils sont pourtant bel et bien là et nécessitent une attention toute particulière. Les dispositifs spécifiques ne sont mis en place qu’à partir d’une quinzaine d’enfants, alors qu’il semblerait logique au contraire de ne pas trop charger ces classes...

Enfin, s’il est bien naturel que chacun soit attaché à son école, il a aussi été question de l’avenir de l’Ecole dans les zones rurales de manière plus générale. De l’avis de tous, les enfants des territoires ruraux doivent tous avoir le même accès à l’éducation, et ce n’est pas en fermant des postes et des écoles que ce sera le cas.
Face à la logique comptable de la carte scolaire, les participants ont manifesté leur envie de continuer à se mobiliser. Ils seront là vendredi 3 mars pour le faire savoir.
Ils sont aussi solidaires des représentants syndicaux et de la FCPE qui ont rappelé leur demande de rallonge budgétaire pour le Gers (80 postes sont encore en réserve au Ministère de l’Education Nationale).
- En effet, avec 0 poste, si la DASEN renonce à des fermetures, elle sera obligée de renoncer aussi à des ouvertures qui sont pourtant nécessaires.

Prochaine action :

_ Rassemblement à Auch devant la DSDEN
le 8 mars à 14h.
à l’occasion de la venue de la Rectrice
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr