Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Salaire et rémunérations... 


Faux départ pour la revalorisation

vendredi 27 janvier 2017

Bug prévisible : le 1er janvier devient le 1er mars ! Nous l’avions craint dès le mois de juin dernier : l’informatique de l’Éducation Nationale est incapable de traiter tous les changements sur la fiche de paye de janvier.

Cela fait tout de même désordre.
Le ministère de l’Éducation nationale annonce que la hausse des salaires qui devait intervenir sur la feuille de paye de janvier n’interviendra finalement…qu’en mars (avec effet rétroactif et rattrapage des sommes dues depuis le 1er janvier 2017).
En cause, pour la rue de Grenelle, «  des saisies extrêmement compliquées dans les logiciels » qui entrainent un étalement dans la prise en compte des différentes mesures de revalorisation.

Ce manque d’anticipation amènera le déroulé suivant :
- En janvier, sera mise en place la transformation d’une partie de l’indemnitaire en points d’indice. Une opération « blanche » en terme de gain immédiat, mais qui a un impact positif sur la future pension.

- Sur la paye de février sera intégrée la revalorisation de 0,6% de la valeur du point d’indice mise en place pour tous les fonctionnaires.

- En mars enfin, apparaitront les mesures de revalorisation liées à la mise en place des nouvelles carrières. De 2 à 7 points en fonction des échelons, avec un rattrapage au 1er janvier.
La perception de cette « revalorisation » est donc différée de trois mois en raison de l’impréparation qui règne dans « l’institution »...

On notera tout de même que l’augmentation de la cotisation retraite, qui passe de 9.94 % à 10,29 % du traitement brut, interviendra bien, elle, dès janvier. Avec pour résultat immédiat une baisse de quelques euros sur la somme inscrite en bas à droite de la feuille de paye…
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr