Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / Audiences IA-DASEN 


Rencontre SNUipp-FSU / DASEN du 7 décembre 2016

jeudi 15 décembre 2016

LSU : où en est-on ?
Nous avons fait part à la DASEN de nos réserves, notamment éthiques, sur le Livret Scolaire Unique et lui avons signalé les difficultés techniques rencontrées par les enseignant-es, ainsi que les risques de perte des informations enregistrées lors de l’évolution de la version du LSU.
Pour la DASEN, le LSU est un outil au service d’une nouvelle manière d’évaluer, en cohérence avec les nouveaux programmes et le socle commun de compétences. Il n’est pas une fin en soi. La priorité cette année est d’utiliser ce document pour les bilans de fin de cycles, en juin. D’ici là, la DASEN laisse le temps aux équipes de s’approprier cet outil et invite les enseignant-es à demander de l’aide aux équipes de circonscription.
Les difficultés techniques rencontrées actuellement devraient être corrigées et une version stabilisée devrait être utilisable au 1er trimestre 2017. Mais il n’y a pas d’injonction pour l’utiliser urgemment.

A la demande du SNUipp/FSU, une note en ce sens va être adressée aux écoles par l’IEN TICE. En aucun cas, on ne peut laisser les collègues deviner la position de notre hiérarchie.
Par contre, ni formation, ni temps dégagé ne sont prévus par cette même hiérarchie pour "s’approprier" l’outil.
Conclusion : ni précipitation , ni travail inutile !

lire aussi : LSU sans garantie pas de livret


APC : la position de la DASEN
Nous avons confirmé à la DASEN la participation de nombreux collègues à la campagne nationale du SNUipp sur la fin des APC. Nous lui avons demandé quelle était sa position par rapport aux collègues engagés dans cette action. Nous l’avons informée que des discussions vont s’ouvrir au Ministère à ce sujet et que la Ministre avait-elle-même dit qu’il n’y aurait pas d’action contre eux, tant que cette revendication n’était pas ostensible.
La DASEN a indiqué qu’elle se conformera aux instructions ministérielles dès qu’elle en aura connaissance.


Inspection : qui va être inspecté cette année ?
Nous avons à nouveau demandé comment la DASEN envisageait les inspections des collègues aux 6èmes et 8èmes échelons d’ici juin 2017.
Le ministère a précisé ce qu’il entendait par « sous réserve qu’ils n’aient pas eu une inspection récente  » :
seul-es les enseignant-es dont la note est antérieure à septembre 2013 devront obligatoirement être inspecté-es.
- Cela concerne 6 collègues au 6ème et 15 au 8ème échelon. Au vu du faible nombre de collègues concerné-es, les plans d’inspections prévus par les IEN en septembre pourront être réalisés tel quel.

- D’autres collègues seront donc inspecté-es cette année, même si leur note n’aura pas d’incidence pour les prochaines promotions.


AESH : il est temps d’appliquer le décret de .... 2014 !
Nous avons alerté la DASEN sur la situation actuelle de certain.es Assistants d’Education (AESH) qui, pour une quotité de travail identique (50%), sont amené.es à travailler 20h30, 22h, ... sans que l’administration ne puisse leur donner une explication cohérente.
Or les calculs sont simples. Le décret de 2014 spécifiant précisément que la durée annuelle du contrat est de 39 à 45 semaines et non plus de 36 semaines, cela donne :
- pour un personnel à 50% : 1607 heures / 2 = 803 h 30 / 39 = 20,6 h (soit 20h et 36 minutes)
- pour un personnel à 75% : 1607 heures / 3/4 = 1205 heures 15 / 39 = 30,9 h (soit 30h et 54 minutes)
Nous avons informé la DASEN que lorsque le 28 novembre 2016 le SNUipp/FSU a rencontré les trois directions du ministère dont dépendent ces personnels, ce dernier s’est déclaré ouvert pour rappeler aux départements les principaux éléments du décret de 2014 :
- durée annuelle du contrat de 39 à 45 semaines et non 36,
- mission des AESH se limitant à l’accompagnement des élèves en situation de handicap et ne pouvant s’élargir à des tâches administratives,
- prise en compte dans le temps de travail du temps consacré aux réunions, synthèses, travail de préparation et d’adaptation...
- Les 3 semaines sur 39 non comprises dans l’année scolaire ne peuvent être éventuellement consacrées qu’à de la formation.

La DASEN a indiqué qu’elle se conformerait aux instructions du ministère lorsqu’elle en aurait pris connaissance.
- Le SNUipp/FSU32 a réitéré sa demande d’information claire à ces personnels sous statut public et a affirmé que si des temps de formation étaient proposés par l’administration sur les 3 semaines, il en demanderait le calendrier et le contenu.


AADE : la formation, c’est un droit !
Certain-es Assistant-es sous contrat CUI avec mission d’Aide Administrative à la Direction d’Ecole n’ont toujours pas pu bénéficier de la formation qui leur est due.
Le SNUipp/FSU32 a rappelé à la DASEN ses obligations d’employeur.

Elle nous a indiqué que cette formation se tiendrait courant janvier 2017.
Nous demandons aux personnes concernées de nous tenir au courant afin que nous puissions intervenir si ce n’était pas le cas.


Sortie méridienne sur Auch : suite et fin ?
Les collègues exerçant sur Auch n’en finissent plus de gérer une situation inextricable : après 2 courriers successifs de leur IEN, elles et ils en sont toujours réduits à devoir téléphoner aux parents qui ne sont pas à l’heure pour récupérer leurs enfants à 12h et à leur indiquer ... qu’ils transfèrent une responsabilité - qu’ils n’ont pas - au personnel communal.
La DASEN a convenu que cette situation était inacceptable et a indiqué que ses services allaient se rapprocher au plus vite de la Communauté de Communes du Grand Auch pour mettre un terme définitif à cet épisode.
Il est en effet temps que cette situation se régularise au plus vite. Elle n’a que trop duré.


Quand la DGSI (ex- Renseignements Généraux) s’invite dans l’école
Nous avons fait part à la DASEN de notre surprise, ainsi que de celle de directeurs quelque peu pris au dépourvu suite à des visites d’agents de la DGSI dans des écoles d’Auch. Etait-elle au courant ? Dans quel cadre cela était-il possible ?
La DASEN a été mise au courant après coup de ces visites. Récemment elle avait reçu la responsable de la DGSI qui souhaitait pouvoir travailler « en coopération avec l’Education Nationale » . Elle demandera que l’IEN soit informé si cela devait se reproduire.
Le SNUipp/FSU a insisté pour que l’Education Nationale pose aussi le cadre dans lequel ces entretiens peuvent avoir lieu.


La carte scolaire, c’est quand ?
La rumeur dit que la DASEN aurait déjà décidé de fermer telle ou telle école. Nous nous en étonnons, sachant qu’aucune instance consacrée à la carte scolaire n’a encore eu lieu.
La DASEN nous a affirmé qu’il n’en était rien. Certes, elle a visité des écoles et donné son sentiment sur les locaux. Elle a reçu des présidents de communautés de communes et évoqué des possibilités. Enfin, les maires viennent de recevoir un courrier les alertant sur les effectifs. L’ensemble de ces facteurs a pu alimenter les rumeurs, mais la DASEN est formelle : elle n’a pris aucune décision à ce jour.
Les instances sur la carte scolaire se dérouleront bien entre fin janvier et début mars.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr