Retour accueil

Vous êtes actuellement : NOS ACTIONS  / Déclarations 


CAPD du 13 octobre 2016 : déclaration préalable formation continue

jeudi 13 octobre 2016

A cette rentrée, avec la création de 2 postes de remplaçants dédiés à la formation continue, nous caressions l’espoir de retrouver une offre de formation plus conséquente pour les collègues.

Mais au final, rien de tel :
- Quasiment toutes les heures de formation sont consacrées soit aux formations institutionnelles (directeurs) soit à l’accompagnement des dispositifs (accueil des moins de 3 ans, plus de maîtres que de classes, classe autisme maternelle) ou aux priorités académiques (mise en place du nouveau cycle3 et déploiement des outils numériques).
- Quelques journées de formation sont proposées aux PET1 et aux PET2.
- Pour le reste, seul-es les directeurs déjà en fonction ont eu la possibilité de déposer leur candidature pour une des journées de stage (3 au total) proposées, ainsi que les enseignant-es intéressé-es par la scolarisation des moins de 3 ans.

Le SNUipp/FSU regrette qu’on passe ainsi à côté d’enjeux essentiels tels que l’accompagnement des nouveaux programmes ou la transformation des pratiques qu’implique l’école inclusive et notamment la transformation des CLIS en ULIS.

Désormais, la formation continue se résume donc aux 18 heures d’animation pédagogique.

Pour le SNUipp/FSU, ce n’est pas satisfaisant.
Car même, si une animation est susceptible de toucher plus de monde, les conditions sont bien moins favorables.
Chacun-e reconnaîtra qu’une formation est plus profitable lorsqu’on est déchargé de la classe lors d’un stage, plutôt qu’un soir de 17h à 19h ou un mercredi après-midi casés entre les corrections, les préparations et la gestion du quotidien.
Qui plus est, la moitié de ce temps de formation a lieu en distanciel.
- C’est regrettable, car les enseignants que nous rencontrons nous disent tous combien ils sont en attente de propositions de formation continue en présentiel. Ils ont besoin de se retrouver physiquement entre pairs, dans des situations réelles de confrontation de leurs pédagogies et de leurs pratiques. Ils ne trouvent pas ces conditions de réflexion et d’apprentissage sur le métier dans le système distant qu’est MAGISTERE.

Pour le SNUipp/FSU, il ne peut y avoir de formation continue digne de ce nom sans un effort conséquent pour créer des postes de remplaçant-es dédiés à la formation continue. Pour preuve, avec 2 postes de plus que l ‘an dernier et un total de 10 collègues remplaçant-es, l’offre est néanmoins quasi-inexistante.

Le SNUipp/FSU du Gers a chiffré à 24 remplaçant-es supplémentaires le nombre pour rétablir la formation continue à laquelle chaque enseignant-e a droit.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr