Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Actunet  / Actunets 2016/2017 


Actunet du lundi 5 septembre 2016

lundi 5 septembre 2016

- CTSD, mesures de rentrée
- CAPD, 3ème mvt, reclassement, exeat
- APC, les paradoxes
- Les nouveaux programmes à la loupe
- Cercle du silence, mardi 6 septembre
- Se syndiquer




CTSD, mesures de rentrée

Lors de sa déclaration préalable (ICI), la FSU est intervenue sur les mesures de sécurité de cette rentrée.


Mesures de carte scolaire :

La DASEN disposait de 1,75 moyens. Elle ouvre donc :

- 1 poste d’adjoint école Lucie Aubrac, l’Isle-Jourdain

- 1/2 poste à l’ITEP P. Monello, Jégun

- 0,17 décharge de direction école Lucie Aubrac, l’Isle-Jourdain

Il reste un reliquat de 0,08.


Ecole primaire de Plaisance

La DASEN n’a pas souhaité ré-ouvrir de poste sur l’école primaire de Plaisance.

Elle propose donc une organisation qui permettra de délester des groupes classes très chargés.

Dans les faits, elle ampute la brigade de remplacement d’1/2 poste pour dégager ce 1/2 moyen.

C’est donc une ouverture qui cache son nom !

Lors de ce CTSD, d’autres situations similaires ont été évoquées : plusieurs écoles primaires, parfois sur 2 sites voient leurs effectifs déséquilibrés, ailleurs c’est l’accueil des tout-petits qui va être compromis.

- Pas d’ouverture néanmoins pour ces écoles. NON la rentrée n’est pas aussi sereine que la DASEN ou certains élus ont voulu le faire croire dans la presse.


Enseignants référents

Les secteurs des référents et leur collège de rattachement ont été revus en fin d’année scolaire 2015/2016, si bien que deux supports ont été fermés (collège de Vic-Fezensac et collège de Fleurance) et deux ont été ouverts (collège de Samatan et collège de Mirande).

A la première lecture, il semblerait que le Nord et l’Ouest du département soient maintenant singulièrement découverts.

Les élu-es FSU ont demandé à ce que soit communiqué le nombre de dossiers traités par secteur de référent afin de s’assurer que ce "ré-équilibrage" (par ailleurs provisoire) est cohérent au regard du nombre de référent-es (5 à temps complet).





CAPD, 3ème mvt phase B

12 collègues restaient sans poste à l’issue de la phase A du 3ème mouvement.

Les collègues syndiqué-es et ceux qui nous ont contacté ont été informé-es dès la fin de la CAPD par mail ou par téléphone.



Délégations

2 demandes conjointes pour des échanges poste à poste ont été présentées à la CAPD.

Ces délégations ne correspondant pas aux critères (situations familiales particulières, problèmes de santé) ont été refusées.



Reclassement dans le corps des PE

Les 38 collègues sont passé-es à la hors classe au 1er septembre ont été reclassé-es dans leur nouveau corps.



Ineat/Exeat de dernière minute

Nous avons été informé-es lors de la CAPD qu’une collègue quittait le Gers pour les Pyrénées Atlantiques.

Que ce soit par permutation ou par INEAT/EXEAT, ce département est particulièrement difficile à intégrer.

La collègue concernée n’avait pas participé aux permutations. Mais elle possède un profil (concours bilingue occitan) qui intéresse l’administration du 64, qui a "oeuvré" pour l’accueillir.

Pour le SNUipp/FSU, cet état de fait est inacceptable. Cette situation est plus qu’ injuste pour les collègues lésé-es qui subissent une affectation loin de chez elles et de leur famille depuis de longues années.

Lire l’intégralité du compte-rendu ICI





l’APC, en 6 paradoxes (à suivre)

Paradoxe 1. Si l’APC est bénéfique pour les élèves, comment accepter qu’elle soit facultative ?

Ainsi, deux des trois axes qui définissent l’APC (aide au travail personnel et activité en lien avec le projet d’école) couvrent l’ensemble des missions d’enseignement exigées sur le temps scolaire.


Paradoxe 2. Si l’APC peut aider les élèves en difficultés, comment accepter que certain-es en soient privé-es ?

Les élèves des enseignant-es qui en sont dispensé-es (pour tout ou partie) ou les élèves dont les parents s’y opposent ne sont généralement pas pris en charge.

Dans une logique de travail en équipe, on aurait pu imaginer un système différent, « avec plus de maîtres que de classes » par exemple, qui permettrait de prendre en compte les obstacles et les difficultés sur le temps de classe.

Ensemble gagnons la fin des APC : du temps pour mieux travailler : je clique





Les nouveaux programmes à la loupe

Les nouveaux programmes des cycles 2 et 3 entrent en vigueur. S’ils vont dans le bon sens, ils sont parfois très flous.

Le dossier du dernier « Fenêtres sur Cours » pour y voir plus clair à lire ICI





Cercle du silence, mardi 6 septembre

Parce qu’il n’est pas admissible de condamner ainsi des êtres humains à une vie de « sans » (sans papiers, sans travail, sans droits …), nous vous invitons à venir nombreuses et nombreux constituer avec nous un cercle du silence pour crier silencieusement notre indignation et notre soutien.

Cercle du silence à Auch

Parvis place de la république, côté mairie

De 18h00 précises à 18h30

lire la suite ICI





Se syndiquer, toujours et maintenant

Plus que jamais le SNUipp-FSU32 souhaite représenter toute la profession.

Nous invitons les collègues qui ne l’auraient pas encore fait à se syndiquer afin

de donner au SNUipp-FSU32 les moyens de fonctionner et de répondre du mieux qu’il le peut à vos attentes.

Je me syndique.

Je me syndique en ligne.




* A votre disposition si besoin.

Les élu(e)s SNUipp/FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr