Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CAPD 


Compte-rendu de la CAPD du 2 septembre 2016

samedi 3 septembre 2016

3ème mouvement phase B, reclassement dans le corps des PE, exeat

3ème mouvement, phase B
12 collègues restaient sans poste à l’issue de la phase A du 3ème mouvement.

Suite aux ouvertures de rentrée (1,50 postes), à la création d’1/2 poste en SEGPA, à 2 fractions libérées suite à une incompatibilité de service et un poste ayant été libéré suite à une mutation de dernière minute, 5 postes ont été proposés (couplés pour 3 d’entre eux à des mi-temps de remplacement). 6 surnombres avec mission de remplacement ont été positionné dans des secteurs où les besoins en décharge de direction de petites écoles étaient importants ou dans des secteurs où il y avait une pénurie de remplaçant-es ( 1 pour Auch Centre, 1 pour Auch Sud, 2 pour Auch Nord, 2 pour Auch Est).

1 collègue est en congé parental jusqu’à fin avril.

Les affectations seront publiées dans le prochain "Actualités 32" Les collègues syndiqué-es et ceux qui nous ont contacté ont été informé-es dès la fin de la CAPD par mail ou par téléphone.

Délégations
2 demandes conjointes pour des échanges poste à poste ont été présentées à la CAPD.
Ces délégations ne correspondant pas aux critères (situations familiales particulières, problèmes de santé) ont été refusées.

Reclassement dans le corps des PE
Les 38 collègues sont passé-es à la hors classe au 1er septembre ont été reclassé-es dans leur nouveau corps.
Les enseignant-es au 10ème ont été reclassé-es au 4ème échelon de la hors classe, ceux au 11ème ont été reclassé-es au 5ème échelon. Ils ont conservé leur ancienneté d’échelon dans le nouveau corps. Celles et ceux qui avaient une ancienneté suffisante dans leur échelon d’origine sont directement passé-es au 5ème (10ème PE) ou au 6ème (11ème PE).

INEAT/EXEAT de dernière minute
Nous avons été informés lors de la CAPD qu’une collègue quittait le Gers pour les Pyrénées Atlantiques.
Que ce soit par permutation ou par INEAT/EXEAT, ce département est particulièrement difficile à intégrer.
La collègue concernée n’avait pas participé aux permutations ( ce qui est en principe le premier critère examiné lors du traitement des demandes d’INEAT et d’EXEAT). Mais elle possède un profil (concours bilingue occitan) qui intéresse l’administration du 64, qui a "oeuvré" pour l’accueillir (INEAT). Notre DASEN quant à elle n’avait pas donné l’autorisation de la laisser partir (EXEAT), car de nombreuses personnes, aux situations familiales compliquées, attendent depuis longtemps une mutation pour les Pyrénées Atlantiques.
Las, on est passé au-dessus d’elle...
La DASEN, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y reprendrait plus.

Pour le SNUipp/FSU, cet état de fait est inacceptable. Cette situation est plus qu’ injuste pour les collègues lésé-es qui subissent une affectation loin de chez eux et de leur famille depuis de longues années.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr