Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CTSD et CDEN 


Compte-rendu du CTSD du 2 septembre 2016

vendredi 2 septembre 2016

Lors de sa déclaration préalable, la FSU est intervenue sur les mesures de sécurité preignantes à cette rentrée.
lire ICI

Mesures de carte scolaire :
La DASEN disposait de 1,75 moyens. Elle ouvre donc :
- 1 poste d’adjoint école Lucie Aubrac, l’Isle-Jourdain
- 1/2 poste à l’ITEP P. Monello, Jégun
- 0,17 décharge de direction école Lucie Aubrac, l’Isle-Jourdain

Il reste un reliquat de 0,08.

Ecole primaire de Plaisance
La DASEN n’a pas souhaité ré-ouvrir de poste sur l’école primaire de Plaisance.
Un poste avait été supprimé en carte scolaire mais à la rentrée, les effectifs ont augmenté.

Elle propose donc une organisation qui permettra de délester des groupes classes très chargés. Une enseignante de l’école qui enseigne l’occitan à mi-temps interviendra finalement à temps plein, en qualité de maître supplémentaire sur l’autre mi-temps. Un remplaçant assurera les fractions de poste sur lesquelles l’enseignante de Plaisance était initialement affectée.
- Dans les faits, elle ampute la brigade de remplacement d’1/2 poste pour dégager ce 1/2 moyen.

C’est donc une ouverture qui cache son nom !

Lors de ce CTSD, d’autres situations similaires ont été évoquées : plusieurs écoles primaires, parfois sur 2 sites voient leurs effectifs déséquilibrés, ailleurs c’est l’accueil des tout-petits qui va être compromis.
- Pas d’ouverture néanmoins pour ces écoles.
NON la rentrée n’est pas aussi sereine que la DASEN ou certains élus ont voulu le faire croire dans la presse.

Suite à une mauvaise anticipation de la Mairie d’Auch, lors de la carte scolaire de mars 2016, l’école d’Artagnan a vu une diminution d’effectifs.
La DASEN a donc fermé un poste d’adjoint et ouvert un dispositif plus de maître que de classe 1/2 école d’Artagnan et 1/2 école Marianne.

Enseignants référents
Les secteurs des référents et leur collège de rattachement ont été revus en fin d’année scolaire 2015/2016, si bien que deux supports ont été fermés (collège de Vic-Fezensac et collège de Fleurance) et deux ont été ouverts (collège de Samatan et collège de Mirande).

A notre sens, cela aurait dû se faire lors de la première phase de la carte scolaire, tant pour assurer toute transparence au sujet du mouvement des personnels concernés que pour s’assurer de la cohérence des nouveaux secteurs.
A la première lecture, il semblerait que le Nord et l’Ouest du département soient maintenant singulièrement découverts.
Les élu-es FSU ont demandé à ce que soit communiqué le nombre de dossiers traités par secteur de référent afin de s’assurer que ce "ré-équilibrage" (par ailleurs provisoire) est cohérent au regard du nombre de référent-es - 5 à temps complet..
Par ailleurs, communiquer les nouveaux secteurs aux écoles en amont de la rentrée aurait pu être utile. Il n’est guère commode en effet d’organiser, lors de la pré-rentrée ou la rentrée, la scolarisation des élèves suivis sans pouvoir contacter son enseignant référent.

Lors du vote, les élu-es de la FSU se sont abstenu-es, au regard du traitement des secteurs des enseignants référents, et jugeant que des besoins d’ouvertures n’avaient pu être satisfaits.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr