Retour accueil

Vous êtes actuellement : NOS ACTIONS  / Communiqués 


janvier 2015 - La rectrice de Toulouse attribue au Gers trois postes de professeurs d’école pour la rentrée 2015.

jeudi 29 janvier 2015

Cette dotation est une première réponse à la formidable mobilisation qui, l’an dernier durant quatre mois, a vu des villages entiers, des élus de terrain, des parents et des enseignants contester les fermetures de classes.

Le rectrice annonce qu’elle conditionne cette dotation à un réaménagement des écoles, c’est-à-dire à la fermeture de plusieurs d’entre-elles, et à des regroupements cantonaux. D’ores et déjà, elle prévient que le Gers n’obtiendra plus aucun moyen supplémentaire jusqu’en 2018, quels que soient les effectifs scolarisés, voire que des postes pourront être supprimés si les fermetures d’écoles lui paraissent insuffisantes. Pour le SNUipp/FSU32 ce chantage est inacceptable. Le syndicat rappelle que les recteurs viennent de percevoir une indemnité de 20000 euros qui devrait les conduire à imaginer une méthode de gestion plus moderne, sans rapport avec celle du précédent quinquennat. Pour le SNUipp/FSU, ni la ministre ni la rectrice ne sont quitte envers l’Ecole gersoise. Il manque plusieurs dizaines de postes pour recréer les services du remplacement et de l’aide aux élèves en difficulé. Les écoles du Garros doivent intégrer l’Education prioritaire. La scolarisation et l’accueil des jeunes enfants de maternelle doivent être améliorés. Des équipes mobiles d’enseignants doivent être créées. Le SNUipp/FSU qui avait applaudi à l’annonce des 60000 créations de postes, estime qu’il est grand tempsaujourd’hui de passer de la parole aux actes.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr