Retour accueil

Vous êtes actuellement : SYNDICAT  / Actunet  / Actunets 2015/2016 


Actunet du vendredi 27 novembre 2015

vendredi 27 novembre 2015

- Consignes de sécurité : concrètement dans les écoles
- CHS-CT
- Elections à l’ESPE : qui cherche à minorer l’expression des étudiants et des PES d’Auch ?
- ISAE : pour 50 400 PE c’est tout de suite, soyez le 50 401ème !
- Permutations 2016
- Se syndiquer



Consignes de sécurité : concrètement dans les écoles
Les écoles ont été destinataires des mesures de sécurité à mettre en place dans le cadre du plan vigipirate. S’il est nécessaire d’être vigilant-e, c’est avant tout le bon sens qui doit guider la façon de les mettre en place.
- Pour autant, pour le SNUipp/FSU, il ne peut être demandé aux enseignant-es d’assurer des mesures de sécurité qui ne relèvent pas de leur fonction.

Quelques rappels ci-dessous.
1) Accueil des élèves
- Contrôle visuel des sacs et contrôle de l’identité des personnes.
Si le directeur ou la directrice est garant des entrées dans l’école, il ne peut se transformer en agent de police. Il n’est donc pas habilité à fouiller les sacs ou à contrôler l’identité des personnes. Les relations avec les parents restent à privilégier.
De plus, les consignes ministérielles n’excluent pas que ce soit un personnel municipal qui fasse la surveillance des entrées sur ce temps, notamment lorsque c’est compliqué à organiser pour l’école (classe unique, petite école). Il ne faut donc pas hésiter à se mettre en relation avec les services municipaux pour assurer cette surveillance.

- 10 minutes d’accueil
Les directeurs d’écoles et les équipes enseignantes ne doivent pas tout assumer. Il convient de distinguer deux moments :
- Avant les 10 mn avant le début des cours et les temps périscolaires, la présence d’adultes à l’entrée relève de la compétence de la commune.
- A partir des 10 mn qui précèdent le début de la classe, comme d’habitude, les enseignants de l’école organisent la surveillance dans l’école et à l’entrée.
AESH, CUI, AED
Seuls les personnels ayant une mission de vie scolaire ou de surveillance des élèves peuvent assurer l’accueil à l’entrée de l’école. Les heures au-delà du temps de travail habituel doivent être récupérées. Les AESH ont pour mission exclusive l’accompagnement des élèves en situation de handicap et ne peuvent pour ces raisons être appelés à d’autres tâches dans l’école.

2) Sécurisation de l’école
La sécurisation des accès dans l’école, la délimitation des cours de récréation relèvent de la responsabilité de la commune / mairie. Si les conditions de sécurité demandées ne sont pas réunies, il convient d’adresser sans attendre un courrier au maire avec copie à l’IEN pour signaler la situation et l’impossibilité dans ce cas de mettre en œuvre les consignes.

3) Stationnement
Dans les académies en Vigipirate Alerte Attentat, le stationnement des véhicules est interdit aux abords de l’établissement. C’est à la municipalité de prendre les dispositions nécessaires. Les directeurs ne peuvent être sollicités pour gérer la circulation des véhicules des parents d’élèves.

4) Sorties scolaires
- Pour les académies autres que Paris, Versailles et Créteil, les voyages scolaires sont à nouveau autorisés.
A noter que les écoles ont pour seule obligation de les signaler en amont à l’autorité académique, qui en lien avec le préfet peut les interdire si les conditions de sécurité ne sont pas remplies. Les voyages à destination de l’Ile-de-France ne sont pas autorisés jusqu’au 29 novembre 2015. Les voyages nécessitant un transit en Ile-de-France sont autorisés sous réserve de l’accord préalable des autorités académiques et préfectorales.
- Les sorties scolaires occasionnelles sont à nouveau possibles et sans autorisation préalable.

5) Exercices de sécurité
- D’ici les vacances de Noël, chaque établissement scolaire doit réaliser deux exercices de sécurité, à savoir une "évacuation incendie" et une "mise à l’abri" ou "confinement".
- Par ailleurs « les IA-DASEN procèderont à la vérification de la mise à jour des documents et des protocoles PPMS et sécurité ».
- Les écoles qui auraient déjà procédé à ces exercices depuis le début de l’année scolaire n’ont pas à recommencer. Les directeurs d’école doivent être accompagnés et bénéficier de temps pour ces mises en conformité.
- Concernant les PPMS, ils sont propres à chaque école en fonction des risques identifiés.
Les conseillers et assistants de prévention doivent être mobilisés sur la période pour apporter toutes les aides utiles.
- Pour le SNUipp-FSU
Il faut rappeler que la rédaction du PPMS - qui n’incombe pas au directeur tout seul - implique du temps, une formation Santé Sécurité Travail, un temps d’échange avec les communes et collectivités, des assistants et conseiller de prévention présents pour accompagner... bref, une vraie volonté de l’EN d’outiller ses agents en matière de sécurité au travail.


CHS-CT
Le SNUipp/FSU a demandé et obtenu un groupe de travail du CHSCT (Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail), qui a eu lieu le jeudi 26 novembre. Il s’agissait de faire un questionnaire sur les conditions de travail que le CHSCT envoie aux personnels des écoles avant chaque visite.
Le SNUipp/FSU a veillé notamment que soient pris en compte des problématiques spécifiques aux écoles maternelles et primaires :
les relations avec les parents et avec les collectivités locales (mairies communautés de communes).
- La santé et la sécurité au travail ne doivent pas être négligées par notre employeur.

Prochaine visite du CHSCT  : école élémentaire de Marciac, le 4 décembre.


Elections à l’ESPE : qui cherche à minorer l’expression des étudiants et des PES d’Auch ?
Le 25 novembre avaient lieu les élections des usagers de l’ESPE.
- Au niveau académique, la liste de la FSU a recueilli 41% des suffrages (38% pour le SE-UNSA et 31% pour le SGEN) et obtient donc 2 sièges sur 4 au conseil de l’ESPE.
Sur le site d’Auch, seulement 2 personnes ont voté, alors que tous les usagers (stagiaires, M1, M2) étaient inscrits sur les listes électorales.
- C’est la plus faible participation de l’Académie (la moyenne est aux alentours de 30 votants) et pour cause !
Il faut dire qu’aucun cours n’était programmé ce jour-là à l’ESPE.
Difficile dans ces conditions-là de mobiliser les électeurs, qui loin s’en faut, ne résident pas tous à Auch. On ne peut que regretter ce choix dans la programmation des cours alors que la date du vote était pourtant connue depuis très longtemps…


ISAE : pour 50 400 PE c’est tout de suite, soyez la 50 401ème !
Plus de 50 400 enseignant-es des écoles ont déjà interpellé la ministre pour lui demander un alignement immédiat de l’ISAE sur l’ISOE perçue dans le second degré et son versement à tous les PE.

La ministre reconnaît le déclassement salarial des PE et promet une revalorisation de l’ISAE… qui tarde à venir. Dans un courrier au SNUipp/FSU en date du 12 novembre, elle annonce que ce point sera inscrit à l’ordre du jour des prochaines négociations sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR).
Vite, s’il vous plaît !
Nous demandons que le ministère réponde au plus vite à l’attente légitime de toute la profession. Nous demandons aussi que cette indemnité soit transformée en revalorisation indiciaire afin que cela soit pris en compte dans le calcul de la pension.

- Vous n’avez pas encore envoyé votre mail à la ministre, ce n’est pas trop tard.
Il est encore temps de le faire avec un simple clic ici.


Permutations 2016
Avant la fermeture du serveur, n’oubliez pas d’utiliser les outils mis en ligne par le SNUipp/FSU. Tout ce qu’il est nécessaire de savoir sur les permutations.
Echanger avec vos délégué-es des personnels, remplir votre fiche syndicale de contrôle.


Se syndiquer, toujours et maintenant
Plus que jamais le SNUipp-FSU32 souhaite représenter toute la profession.
Nous invitons les collègues qui ne l’auraient pas encore fait à se syndiquer afin de donner au SNUipp-FSU32 les moyens de fonctionner et de répondre du mieux qu’il le peut à vos attentes.

Je me syndique.
Je me syndique en ligne.

* A votre disposition si besoin.
Les élu(e)s SNUipp/FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr