Retour accueil

Vous êtes actuellement : SOCIETE  / Lutte contre les discriminations 


Gestion des municipalités par l’extrême droite : des paroles aux actes…. ATTENTION DANGER

jeudi 7 mai 2015

Le maire de Béziers, Robert Ménard, continue de se distinguer dans les pratiques sordides et les petits calculs politiciens.
Ficher des enfants, comme supposés de confession musulmane sur la base d’un prénom, constitue un procédé scandaleux.

Le SNUipp/FSU dénonce les pratiques illégales et scandaleuses de la mairie de Béziers qui consiste à ficher les élèves sur la base de leur prénom, pour les classer en fonction de leur religion supposée ou réelle.

Après les rodomontades sécuritaires de ses affiches municipales annonçant l’armement de sa police mais aussi après les exactions commises par des membres du Front national lors de son rassemblement du 1er mai, cette annonce vient en écho montrer à nouveau l’envers du décor et le vrai visage d’une extrême droite raciste, xénophobe et islamophobe.

En fait, son seul but est de mettre à l’index une religion et de laisser croire qu’il y a trop de musulmans dans la ville de Béziers.
- Le SNUipp-FSU dénonce et condamne fermement cette instrumentalisation nauséabonde et fascisante de l’école.
La place des enfants est à l’école pour apprendre et grandir tous ensemble ; elle n’est pas sur des fichiers illégaux.

Le SNUipp-FSU apporte tout son soutien à l’ensemble de la communauté éducative de la ville de Béziers et se félicite que la justice ait été saisie

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr