Retour accueil

Vous êtes actuellement : SOCIETE  / Laïcité - neutralité 


Écoles et maisons d’édition 

lundi 17 octobre 2005

Prospectus, exemplaires et bulletins d’abonnement pour L’école des Loisirs, Milan Jeunesse, Bayard presse, Mon Quotidien, Le Journal Des Enfants, les PEMF, voilà ce que les écoles ont pu relever dans les boîtes à lettres dans les premières semaines de la rentrée. Et j’en oublie certainement de ces maisons d’édition qui proposent ouvrages et documents de grande qualité pour la plupart, et qui s’adressent directement aux enseignants afin de toucher leur public( leur clientèle ?) d’enfants.

Ajoutons que beaucoup utilisent des pratiques d’intéressement : un abonnement gratuit ou à prix réduit pour l’école en échange d’un certain nombre souscrits par les familles.

Que devons-nous faire ? Que doit-on donner dans la masse de ce que l’on reçoit ? La neutralité commerciale, obligation de l’école, ne nous enjoint-elle pas de tout distribuer afin de ne léser aucun éditeur, ou au contraire, pour n’en favoriser aucun, de ne rien donner du tout aux enfants ?

On peut juger certains de ces ouvrages utiles, nécessaires même, mais quelle est la part d’initiative, de responsabilité de l’enseignant ? Ne sert-on pas plutôt de relais aux maisons d’édition qui trouvent dans les écoles un public captif ? Et parmi les enfants qui souscrivent un abonnement, est-on certain de trouver ceux pour lesquels ce serait le plus profitable ? Ne contribue-t-on pas au contraire au renforcement des inégalités sociales ?

Moi aussi, comme la majorité de mes collègues, il m’est arrivé de distribuer de ces bulletins, certain de bien faire.

Ce sont cependant des questions qui ont de plus en plus cours parmi les enseignants, et peut-être a-t-on beaucoup à gagner à engager une réflexion collective sur ce sujet.

Philippe DUBRANA

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr