Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Écoles rurales 


Les R.P.I , un patrimoine commun

jeudi 13 octobre 2005

Alors que d’autres départements ruraux résistaient à organiser leurs écoles en Regroupements Pédagogiques Intercommunaux, au début des années 90 le Gers a su (et pu) franchir le pas, et dépasser les querelles de clochers.

Dans un contexte marqué à l’époque par la chute des effectifs et par la tentation de tout regrouper au chef-lieu de canton (cf. mission Mauger), le choix de maintenir le réseau des écoles rurales et celui d’améliorer l’accueil des petits ruraux ont prévalu.

Une ambition partagée et portée par le Conseil Général (transport scolaire), par les élus des communes qui ont permis de faire reculer les barrières culturelles, allant jusqu’à engager des travaux (parfois sans se faire tirer l’oreille...) permettant ainsi l’accueil des tout-petits, par les enseignants qui ont mesuré l’apport d’une telle structure, et par une Education Nationale plus soucieuse de bâtir que d’établir des moyennes.

Quinze après, un bilan complet reste à entreprendre : retenons pour l’instant :
- que cette organisation a permis de passer un cap difficile en n’accentuant pas la désertification ;
- que pendant plusieurs années 65% des enfants de deux ans ont pu être scolarisés (contre 40% aujourd’hui) ;
- que l’image du service public d’éducation en a été valorisée.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr