Retour accueil

Vous êtes actuellement : NOS ACTIONS  / Déclarations 


Déclaration de la FSU-Rentrée 2014-au CDEN du 6 novembre 2014

jeudi 6 novembre 2014

Dans notre département, la rentrée s’est révélée malheureusement aussi difficile que nous l’avions prédit lors de nos nombreuses mobilisations contre la carte scolaire.

Dans le courrier adressé, au mois de juin, au Président de la République et au Ministre de l’Éducation Nationale, relayé par l’envoi de 5000 cartes postales, nous avions demandé (avec les autres syndicats enseignants du Gers, la fédération des parents FCPE et les élus membres du CDEN du Gers), une dotation spécifique pour les écoles publiques du département. Ainsi que l’utilisation de 47 postes non pourvus lors des concours exceptionnels de 2014 dans l’académie de Toulouse, afin d’assurer la réussite de la rentrée de septembre.

Le ministère a décidé d’ignorer les deux volets de cette demande et la Rectrice a bien utilisé les 47 postes budgétaires, mais dans d’autres départements que le Gers.

Cette fin de non recevoir est inacceptable. Nous la percevons comme une attitude de mépris à l’égard de toutes celles et de tous ceux qui ont l’École publique au cœur et qui ont donné de leur temps pour la défendre et défendre l’intérêt des élèves.   Les tensions sont fortes dans beaucoup d’écoles gersoises qui doivent faire face aux conséquences de cette carte scolaire : hausse des effectifs dans certains secteurs du département, problème majeur de non remplacement.
- A la veille de la rentrée, nous étions déjà dans toutes les circonscriptions en dessous des besoins en remplaçants.
Les enseignants se censurent sur leurs arrêts maladie ou sur la garde de leurs enfants malades, sachant qu’ils ne seront pas remplacés.
- A l’heure de la refondation de l’école, il est navrant de constater que les moyens n’aient pas été donnés à la formation continue : brigade limitée à 7 places, durée des stages raccourcie, tenue des stages compromise dès le mois de janvier (au mieux)
- Quant à la scolarisation des moins de trois ans, rien n’indique que ce soit, là non plus, une priorité départementale.   Non la rentrée scolaire ne s’est pas bien passée et l’année scolaire va être difficile !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr