Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CTSD et CDEN 


Compte-rendu du CDEN du 3 juillet 2014

jeudi 3 juillet 2014

Principal point à l’ordre du jour : les modifications des horaires des écoles et l’examen des demandes d’expérimentation (décret Hamon)

Déclaration du SNUIPP/FSU sur les horaires des écoles lue lors du CDEN :

Aujourd’hui, cette assemblée est chargée, à nouveau, d’examiner les horaires de fonctionnement des écoles.

Les écoles qui fonctionnaient à 4 jours cette année avaient déjà mené ce travail en début d’année scolaire. Certes, on avait pu regretter à l’époque qu’il avait manqué du temps pour cela, mais la concertation avait bien eu lieu, et les conseils d’écoles s’étaient tenus après une concertation de toute la communauté éducative. Nous avions eu à voter ces horaires au mois de décembre.

Et voilà qu’au retour des vacances de printemps, le 16 mai donc, des écoles ont été contactées par les élus : il fallait réunir les conseils d’écoles en urgence pour revoir les horaires, car les nouveaux horaires devaient être déposés avant le 6 juin.

Sur quels motifs ?
Bien souvent, il s’agissait de contraintes financières ou d’organisation des temps d’activités périscolaires pour les collectivités. Il n’y avait guère le choix : car on a présenté aux équipes enseignantes ces changements d’horaires comme condition sine qua non pour qu’il puisse y avoir des activités périscolaires sur leurs écoles.

Consulter à nouveau la communauté éducative en deux semaines étant une gageure, les conseils d’écoles se sont tenus malgré tout, sous la pression des collectivités, sans que de véritables projets n’aient été construits.

Nous ne pouvons que déplorer la méthode : les enseignants qui avaient construit des projets les ont vus remis en cause et se sont quasiment trouvés devant le fait accompli.
Ce sont pourtant eux qui assumeront la fonction première de l’école, l’enseignement.

Pour toutes ces raisons et parce qu’au moins deux écoles d’Auch ont dû retirer leur demande faute d’accord de la mairie, la FSU s’est abstenue lors du vote de ces nouveaux horaires. L’ensemble des modifications d’horaires proposées a reçu un avis favorable du CDEN. Ces modifications sont actées par le DASEN.
Détails du vote :
Pour 11 : UNSA, SGEN, FCPE, Représentants des maires, 1 conseiller général
Contre 0
Abstention 7 : FSU, 1 conseiller général, JPA

Par ailleurs, le décret Hamon, paru pendant les vacances de printemps, laissait la possibilité de proposer des horaires à titre expérimental, une des organisations étant de libérer un après-midi par semaine.

Là encore, peut-on sérieusement envisager que les équipes enseignantes ont eu le temps, entre le 16 mai et le 6 juin, de consulter les familles, les équipes périscolaires, les élus, puis de réunir un conseil d’école, sachant que les collectivités concernées devaient aussi valider dans leurs propres instances ces changements ?

Encore aurait-il fallu que les enseignants disposent des informations pour se saisir de cette possibilité d’expérimentation.
Car nulle note de l’administration, nulle lettre du ministre ne les a alertés. Seuls les délégués des personnels ont communiqué sur ce sujet. Les quelques écoles qui ont souhaité se lancer dans l’expérimentation ont dû se débrouiller ainsi : en allant chercher le texte du décret par elles-mêmes, et avec le peu de temps que l’on sait.

Le SNUipp/FSU demande que toutes les écoles qui souhaitent rentrer dans l’expérimentation puissent prendre le temps de construire sereinement leur projet.
Pour cela, il faut leur permettre d’utiliser toute l’année scolaire 2014-2015, afin de pouvoir déposer des projets qui s’appliqueront à la rentrée suivante.

Les demandes des 4 communes ayant demandé à fonctionner selon l’expérimentation Hamon ont reçu un avis favorable du CDEN.
Détails du vote :
_ L’Isle de Noé- Lombez
Pour 14 : FSU, UNSA, FCPE, représentants des maires
Contre 0
Abstention 5 : SGEN, Conseil général, JPA
_ Auradé- Pujaudran
Pour 8 : FSU, UNSA
Contre 4 : FCPE, SGEN
Abstentions 7 : Elus du Conseil Général, représentants des maires, JPA

Cependant, Pujaudran et Auradé ont un avis défavorable du DASEN... La Rectrice doit trancher vendredi 4 juillet (jour de la sortie !!).
- Respectera-t’elle l’avis du CDEN et de ses membres ou choisira-t’elle de ne pas désavouer son DASEN ?
La réponse semble évidente mais qui sait....
La Rectrice a fait le choix de consulter les CDEN avant de donner l’avis de l’Education Nationale, rien ne l’y obligeait...
Et si elle mettait enfin en pratique ce fameux dialogue social, et si elle nous montrait que pour elle cela a du sens [1].....

Concernant notre demande de pouvoir proposer de nouveaux horaires à titre expérimental l’année prochaine, le DASEN a répondu que rien ne l’empêchait dans le décret et qu’il ne voyait aucun inconvénient à ce que des écoles déposent des projets.

Notes

[1] on a le droit de rêver et de penser que l’avis des partenaires a de la valeur

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr