Retour accueil

Vous êtes actuellement : ESPE  / carrière 


Zéros éliminatoires au CRPE 2014 session exceptionnelle

mercredi 7 mai 2014

Des dizaines de candidats de l’Académie ont eu la mauvaise surprise de découvrir une note éliminatoire, parfois plusieurs, au CRPE, session exceptionnelle de cette année. Bon nombre d’entre eux sont contractuels et, malgré ce violent signal de rejet de la part des jurys, devront assurer la classe dès le retour des vacances de printemps et jusqu’en juillet. Inaptes au métier d’enseignant mais aptes à faire classe pour encore quelques semaines, cherchez l’erreur…

Acharnement et évincement

Obtenir un zéro à un oral de CRPE n’est possible que si la personne ne se présente pas, ne parle pas ou fait un hors-sujet total. Les candidats étaient chacun examinés par deux jurys différents, mettre un seul zéro suffisait à éliminer définitivement le candidat. Que signifie alors l’acte d’attribuer deux zéros à un même candidat de la part d’un même jury ?

Pour le Snuipp-Fsu , c’est un acharnement qui ne se justifie pas à l’égard de personnes déjà maltraitées cette année sur le terrain tant en terme de formation que d’accompagnement et qui ont consacré une année entière à préparer le concours, souvent en conjuguant cette préparation à la prise en charge d’un ou deux jours de classes et à la validation d’un Master 2.
Certains candidats recalés auraient, sans la note éliminatoire, obtenu le concours dépassant largement le seuil d’admission. Pour cela, on ne peut que se poser la question d’un écartement volontaire.

Le Snuipp-Fsu 32 s’interroge sur les raisons qui ont poussé les jurys de ces oraux de concours à attribuer autant de zéros éliminatoires alors que les recrutements de personnels sont attendus pour pourvoir les 148 postes promis au département.
En effet, alors que ce concours exceptionnel devait permettre de recruter 300 nouveaux PE, le nombre inhabituel d’éliminations fait qu’il manquera 47 postes dans notre académie à la rentrée. Comment ce manque va-t-il être comblé ?

Le droit de savoir

S’il ne s’agit pas de remettre en cause la compétence et la souveraineté du jury, ces éliminations massives et violentes questionnent et les candidats recalés devraient pouvoir obtenir des explications sur les motivations de ces notes éliminatoires.

Le Snuipp-Fsu 32 appelle tous les candidats du département ayant obtenu une ou plusieurs notes éliminatoire(s) qu’ils estiment injustifiée(s) à envoyer un courrier de réclamation à la Division des Examens et Concours sur le modèle proposé en pièce jointe à l’attention de Jean-Pierre GHOMMIDH, Chef du Bureau des Concours à dec2@ac-toulouse.fr, en adressant une copie à snu32@snuipp.fr .

Nous nous adresserons également à la Rectrice et au Ministère, leur demandant de faire la lumière sur cette affaire et de respecter le droit de ces candidats à comprendre leurs notes.

Proposition de lettre de réclamation :

Word - 22 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr