Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CTSD et CDEN 


La carte scolaire retoquée lors du CTSD du 8 avril 2014

mardi 8 avril 2014

Vote unanime des représentants des personnels contre la carte scolaire du DASEN

Le tableau est sombre....?
Il est tout simplement pire que celui que nous dressions l’an dernier à la même époque.
Avec une taxation de - 3, comment répondre aux besoins du département ?
Des besoins d’ouverture, ils sont nombreux ; 17 classes, 20 remplaçants, au moins une dizaine de départ en formation ASH, sans parler des 23 postes RASED, qui semblent définitivement rayés du paysage scolaire.

Avec 11 ouvertures, plusieurs écoles sont laissées malgré des effectifs au dessus du seuil avec des classes surchargées à la rentrée, les problèmes de remplacement resteront aigus.
Une importante partie des enseignants exerçant dans le spécialisé continuera sans formation.
Pas de réparation pour les établissements spécialisés qui ont encaissé de plein fouet les fermetures des années passées.

Les orientations de l’Inspecteur d’Académie :
En préambule, le DASEN a indiqué quels principes l’avaient guidé dans sa construction de la carte scolaire :
la recherche d’équilibre démographique entre l’est du département d’une part et l’ouest et le sud d’autre part, l’ amélioration du remplacement, et éventuellement, l’accueil des moins de 3 ans, tout cela en tenant compte de la taxation de 3 postes dont notre département fait les frais.

A l’issue des débats, les représentants des personnels ont voté unanimement contre le projet.
Le CDEN prévu aujourd’hui à 14h30 a été boycotté et se trouve donc reporté au jeudi 17 avril.

Notre analyse
Par rapport aux propositions d’ouverture, nous avons alerté le DASEN sur certains sujets :

Dans les communes où il existe une concurrence avec les écoles privées, il nous paraît important d’être particulièrement attentif aux besoins d’ouvertures.
C’est le cas notamment des maternelles de Condom,(où des écoles s’étaient retrouvées en danger dans le passé, du fait d’une volonté municipale de ne pas sectoriser) ou de l’élémentaire à Gimont.
A la mairie de Condom, une des nouvelles adjointes n’est rien moins que la directrice d’une des 2 écoles privées de la commune !

A l’école élémentaire de Vic-Fezensac, le besoin d’ouverture, récurrent depuis 3 rentrées scolaires, ne pourra pas être satisfait.

Nous avons aussi relayé les demandes d’ouverture à l’Isle Jourdain L.Aubrac, Montestruc, Duran, Saramon, Ségoufielle et sur le RPI : Gondrin/ Courrensan, sans qu’elles soient retenues.

Concernant l’occitan, toujours pas de dotation spécifique pour cet enseignement. Aucun moyen n’est attribué à Plaisance, qui a pourtant besoin d’une ouverture et dont la situation sera examinée à la rentrée.

Pas de dotation spécifique non plus, comme nous le demandions, pour les nouvelles décharges de direction qui devront être assurées à la rentrée 2014.

Sur la question du remplacement, la création de 5 postes est une bonne nouvelle, mais l’ampleur du problème est telle que cela restera très largement insuffisant .
Pour preuve, l’annulation de certains stages de formation continue a libéré cette année 7 moyens de remplacement, sans que la situation ne s’en trouve améliorée de manière significative sur le terrain.

Nous regrettons aussi qu’il n’y ait aucune création pour les établissements spécialisés (à voir à la rentrée, s’il reste des moyens dixit l’IA), pas plus que de départ en formation de psychologue scolaire (malgré plusieurs postes vacants sur le département et notre demande insistante).

Pas non plus de créations de postes de conseillers pédagogiques EPS sur le département.

Concernant les mesures de fermeture
Nous avons défendu toutes les écoles menacées par une fermeture avec les éléments portés à notre connaissance par les collègues.

A noter que Lupiac ne figure plus dans la liste des fermetures de postes, car le DASEN n’a pas trouvé de solution de fonctionnement pédagogique satisfaisante pour accompagner cette fermeture.
L’école de Beaucaire, bien qu’elle ne soit pas actuellement menacée de fermeture, se trouve dans le même cas de figure et a aussi été évoquée.
Ceci reste donc une alerte à prendre au sérieux pour l’avenir.

Des mesures de fermeture d’écoles maternelles (Roquebrune, Haget) fragilisent les écoles élémentaires de leur secteur ou de leur RPI.

D’autres écoles connaîtront une organisation pédagogique très difficile (certaines classes accueilleront désormais jusqu’à 4 niveaux d’enseignement) _ Enfin, certaines écoles pourraient subir des fermetures alors qu’elles sont très proches des seuils.

Ci-dessous le projet de carte scolaire de l’Inspecteur d’Académie
Propositions d’ouverture : 12,75

Maternelle
L’Isle Jourdain, Anne Frank
Vic-Fezensac : ouverture d’un dispositif d’accueil des moins de 3 ans, à moyen constant (l’école maternelle de Vic-Fezensac apparaît donc aussi dans les mesures de fermetures)

Elémentaire
L’Isle-Jourdain Paul Bert poste pour l’enseignement de l’ occitan,
Mauvezin
Eauze

Autres ouvertures
1 poste de CLIS ( implantation à préciser, surement l’Isle Jourdain)
5 brigades départementales de remplacement ( implantation à préciser, plutôt Auch Est et Auch Sud)
1 départ en stage long (CAPA-SH option D)
0,75 de décharge CHSCT

Propositions de fermeture : 21,25
Maternelle
Roquebrune
Vic-Fezensac (compensation du dispositif moins de 3 ans)

Elémentaire
Cazaubon,
Lectoure
Masseube
Mirande
Pavie
Auch St-Exupéry

Primaire
Ordan-Larroque (cette fermeture entraîne aussi la fermeture du 0,25 de décharge de direction)
L’Isle de Noé
St Clar

RPI
Haget/Malabat/Montégut
St Ost/ St ElixTheux/ Lagarde-Hachan
Bassoues/ Peyrusse
Aujan/Monlaur/ Panassac
Boulaur/Castelnau-Barbarens
Cahuzac/Termes/Tasque
Lasséran/ St-Jean le Comtal
Frégouville/Maurens
Noilhan/Pompiac/Seysse Savès

A rajouter :
1 fermeture de stage long CAPA-SH 2013-2014, car les personnels formés vont réintégrer leur poste

En prenant en compte la taxation de 3 postes, le différentiel entre les ouvertures et les fermetures est de 5,5 postes que le DASEN garde donc en réserve.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr